En direct

Le Bepos a un visage
Fermée au Nord, ouverte au Sud - © LaBocaine

Diaporama

Le Bepos a un visage

eric Leysens |  le 10/01/2014  |  Technique

1/4

Fermée au Nord, ouverte au Sud

© LaBocaine

Implantée en Vendée, en climat océanique, la maison en blocs béton isolée par l'intérieur, ouverte au Sud et fermée au Nord, respecte la principale exigence du label Bepos établi par Effinergie (mère du fameux label BBC) : consommation d'énergie non renouvelable doit être inférieure à la production renouvelable, le tout en énergie primaire et en prenant en compte tous les postes, les 5 réglementaires – ventilation, éclairage, ECS, chauffage et auxiliaires – et l'électrodomestique.

2/4

Photovoltaïque: recherche de l'énergie positive, intérêt économique et esthétique

© LaBocaine

La toiture en rampant est constituée de 58 m² de panneaux photovoltaïques (soit la moitié de la surface habitable) et de 32 m² de « faux panneaux » visant eux, non pas à générer de l'électricité, mais à offrir une esthétique homogène. «  Nous n'avions pas besoin de mettre plus de panneaux pour atteindre l'énergie positive et nous ne souhaitions pas dépasser les 9kWc installés car nous aurions alors basculé sur un tarif d'achat de l'électricité produite plus bas»,   explique Xavier Bonnet, qui a suivi le projet au sein de la Bocaine.

3/4

Equipements électrodomestiques : premier poste de consommation

© LaBocaine

L'eau chaude sanitaire (ECS), produite par une chaudière gaz à condensation assurant également le chauffage, est le poste réglementaire le plus conséquent. Sa consommation annuelle est évaluée, par le logiciel de simulation, à 17 kWh d'énergie primaire par m² de shon RT (consommation théorique).  « La présence d'un ballon tampon de 60 litres pénalise l'efficacité énergétique de ce poste mais apporte un confort significatif aux occupants (le même équipement sans le ballon ramènerait la consommation en ECS à environ  12 kWhep/m²ShonRT/an). Mais le premier poste de consommation est de loin celui des équipements électrodomestiques (réfrigérateurs, audiovisuel, informatique, lave-linge, ...) qui est estimé à près de 40 kWhep/m²/an. Les appareils de cuisson consomment eux théoriquement près de 10 kWhep/m²/an.

4/4

Etanchéité à l'air : nouvelle exigence sur les réseaux

© LaBocaine

« Nous avons déjà réalisé beaucoup de maisons BBC donc nous n'avons pas rencontré de difficultés dans le respect de l'exigence d'étanchéité à l'air de l'enveloppe », explique Xavier Bonnet. En revanche, la nouveauté imposée par le label Bepos est la mesure de la perméabilité à l'air du réseau de ventilation. « Dans ce domaine nous n'avons pas de recul. Le matériel est diffèrent de celui requis pour le test de la porte soufflante et nécessite d'être formé à son utilisation. Afin de respecter le débit de fuite d'air fixé nous sommes partis sur des gaines rigides et l'artisan qui a posé le réseau à intégrer cette contrainte ».
Le Bepos a un visage

Commentaires

Le Bepos a un visage

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX