En direct

Lauréats du concours lancé par l’Ecomusée d’Alsace (Ungersheim) à l'occasion du «Festival Bàuistella»
L’Oasis, projet porté par l’association Akpé formée de quatre jeunes architectes diplômés de l’école Insa de Strasbourg: Clara Chabaud, Nicolas Coury, Caroline Moroni et Hippolyte Sapin. - © © Association Akpé

Diaporama

Lauréats du concours lancé par l’Ecomusée d’Alsace (Ungersheim) à l'occasion du «Festival Bàuistella»

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 14/03/2017  |  TechniqueHaut-Rhin

1/4

L’Oasis, projet porté par l’association Akpé formée de quatre jeunes architectes diplômés de l’école Insa de Strasbourg: Clara Chabaud, Nicolas Coury, Caroline Moroni et Hippolyte Sapin.

© © Association Akpé

Création d’une «oasis mobile», constituée d’une semencerie alsacienne et d’un espace de repos. Le projet met en œuvre une charpente classique de fermes répétées qui se plient pour être transportables. La couverture s’inspire du tavaillon et se compose de losanges en polycarbonate recyclables et partiellement superposés.

2/4

Hazad, projet porté par l’équipe Les Nouveaux Voisins (Strasbourg), composée de trois architectes plasticiens et menuisier: Nicolas Grun, Pierre Laurent et Philippe Fluck.

© © Les Nouveaux Voisins

Le projet est un mécano de bois qui recourt à la découpe numérique pour créer des assemblages par emboîtement sans vis. Il s’inspire à la fois de la yourte mongole pour sa mobilité, de la maison alsacienne pour sa durabilité et son système de couverture (tuiles en losange) et des constructions japonaises pour l’assemblage en bois. Trois des six côtés de la structure sont constitués de murs fixes qui supportent la toiture. Les trois autres sont soit laissés libres, soit fermés par des rideaux ou des portes en polycarbonate.

3/4

Vice Versa, projet porté par l’équipe d’architectes et juriste de l’Aube: Elise Ruelle, Julie Heyde, Marie-Charlotte Raudin et David Leininger.

© © Elise Ruelle - Julie Heyde - Marie-Charlotte Raudin - David Leininger

Le projet crée un pavillon évolutif, en mesure de s’adapter aux changements d’usage des personnes qui l’occupent. L’espace en bois aménagé offre un «lieu de contemplation, de rêverie et d’apprentissage» qui s’ouvre sur le paysage environnant.

4/4

Créé en 1984, l’Ecomusée reconstitue un village alsacien du début du XXe siècle à Ungersheim sur un espace qui en fait le plus grand musée vivant à ciel ouvert en France. L’an dernier, il a accueilli près de 200 000 visiteurs.

© © Ecomusée d’Alsace

Lauréats du concours lancé par l’Ecomusée d’Alsace (Ungersheim) à l'occasion du «Festival Bàuistella»

Commentaires

Lauréats du concours lancé par l’Ecomusée d’Alsace (Ungersheim) à l'occasion du «Festival Bàuistella»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX