En direct

Sur le chantier du tramway d’Avignon, LafargeHolcim vante l’économie circulaire
LafargeHolcim vend l’économie circulaire: la carrière de Rognonas - © C.W.

Diaporama

Sur le chantier du tramway d’Avignon, LafargeHolcim vante l’économie circulaire

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 24/09/2018  |  VaucluseDéveloppement durableColasLafarge HolcimGranulats

L’industriel a produit 33 000 tonnes de granulat recyclé à partir des déblais extraits lors du chantier du tramway d’Avignon. L’industriel a invité des élus, des techniciens de collectivités et des entreprises du BTP pour faire la promotion de son savoir-faire.

1/3

LafargeHolcim vend l’économie circulaire: la carrière de Rognonas

© C.W.

Située à 3 km d’Avignon, la carrière de Rognonas, dans les Bouches-du-Rhône, arrive à valoriser un tiers des matériaux, soit 35 000 tonnes sur les 90 000 tonnes réceptionnées en 2017.

2/3

LafargeHolcim vend l’économie circulaire: sur le terrain

© C.W.

Visite de terrain sur le chantier du tramway à Avignon.

3/3

LafargeHolcim vend l’économie circulaire: le tramway d’Avignon

© C.W.

Les deux lignes du tramway d’Avignon vont être livrées à la fin de l’année.

Le 14 septembre dernier, sur la carrière de Rognonas, à quelques kilomètres d’Avignon, les équipes locales de LafargeHolcim étaient mobilisées pour une grande opération de communication sur les vertus de l’économie circulaire et de l’offre aggneo®, développée depuis cinq ans par le groupe en France.
Pour illustrer cette stratégie, rien de mieux qu’un exemple concret. Au programme de cette matinée figurait donc la visite de la carrière de Rognonas, dotée d’une plate-forme aggneo®, et celle du chantier des deux lignes du tramway d’Avignon. Une vingtaine d’élus, de techniciens de collectivités et d’entreprises du BTP étaient donc sur le terrain.

 

33 000 tonnes de matériaux recyclés

 

L’économie circulaire dans le BTP peine à monter en puissance faute de maîtres d’ouvrage volontaires, estime la profession. L’agglomération du Grand Avignon, engagée dans « une démarche green », selon les propos de son président Jean-Marc Roubaud présent en début de matinée, est un exemple de choix. Pour construire les deux lignes de son tram, elle avait deux critères : limiter l’impact du chantier par une gestion optimisée des flux de camions transportant les matériaux, ainsi que l’emploi d’au moins 25 % de matériaux recyclés.
Membre du groupement d’entreprises Colas-Braja, titulaire du lot 2 de terrassement, LafargeHolcim a produit, sur sa carrière du Lampourdier, 43 000 tonnes de granulats naturels pour le chantier. S’y ajoutent les 33 000 tonnes de matériaux recyclés issus des 110 000 tonnes de déblais : « les granulats recyclés ont servi à stabiliser le sol, à réaliser les sous-couches, ainsi qu’à préparer le terrain en vue du dévoiement des réseaux tout au long du tracé. Il est à noter qu’un mètre de tracé de tramway implique de creuser 10 mètres de tranchées. En l’occurrence, à Avignon, 35 000 tonnes de déblais sont issues des tranchées. Pour les fermer, nous avons utilisé 20 000 tonnes de gravillons à tranchées », détaille Fabrice Sauva, chef de centre chez Colas Méditerranée.

 

Double fret

 

« L’engagement à limiter le trafic des camions approvisionnant le chantier a aussi été tenu grâce au double fret », affirme Antoine Depelley, responsable de l’économie circulaire en Occitanie. « Les camions apportent sur la plate-forme de Rognonas, située à une vingtaine de minutes d’Avignon, les déblais issus du chantier, puis repartent chargés de granulés recyclés par la même plate-forme », reprend-il. Au final, cela a généré des économies en termes de coût transport presque divisé par deux et de coût de production car la fabrication de granulats naturels implique plus de moyens, de coût de traitement des déchets ultimes car il y en a moins.
Outre le réemploi des déblais, LafargeHolcim a géré 110 000 tonnes de déblais inertes amenées sur le site de Rognonas puis utilisées pour remblayer l’ancienne carrière de Tavel — classée « installation de stockage de déchets inertes » (ISDI) —, éloignée de 19 km.
Les granulats recyclés offrent de nouvelles opportunités mais ne peuvent pas être utilisés pour tout. Ainsi, Colas privilégie leur emploi sur les routes de véhicules légers ou les voies dédiées aux modes doux. « C’est une question de durabilité et de résistance », rappelle Fabrice Sauva.

 

Fiche technique

Projet : deux lignes de tramway, A et B, de respectivement 5,2 et 3,2 km, interconnectées à la gare centrale d’Avignon ;
Maîtrise d’ouvrage : communauté d’agglomération du Grand Avignon ;
Maîtrise d’ouvrage déléguée : Tecelys ;
Maîtrise d’œuvre : groupement du Tramway du Grand Avignon (GTGA) mené par Edeis (ex-SNC-Lavalin) conjointement avec SCE, Safège et Ilex ;
Adjudicataires : groupement Colas-Braja (lot 2, terrassement) et EHTP/Agilis/TSO (lot voie et plate-forme) ;
Coût du projet : 182 millions d’euros ;
Calendrier : début du chantier, 2016 ; fin du chantier, fin 2018.

 

Lafarge en chiffres

- 4 500 salariés, dont 500 dans le sud de la France ;
- 400 sites en France, dont onze carrières, neuf dépôts de granulats, deux cimenteries (Bouc-Bel-Air – La Malle et Contes), 41 centrales à béton dans le sud de la France.

 

Commentaires

Sur le chantier du tramway d’Avignon, LafargeHolcim vante l’économie circulaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur