En direct

La nouvelle gare de Rennes sur les rails
Nouvelle gare de Rennes: un lien urbain - © SNCF Gares & Connexions - Arep / Mathieu Lee Vigneau
Diaporama

La nouvelle gare de Rennes sur les rails

Anne-Elisabeth Bertucci |  le 04/07/2019  |  RéalisationsIlle-et-VilaineETFEEuroRennes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Ille-et-Vilaine
ETFE
EuroRennes
Valider

A l’issue de quatre ans de chantier, la gare de Rennes, inaugurée le 3 juillet, s’est métamorphosée en pôle d’échange multimodal et paysager, capable d’accueillir jusqu’à 30 millions de passagers par an.

1/6

Nouvelle gare de Rennes: un lien urbain

© SNCF Gares & Connexions - Arep / Mathieu Lee Vigneau

Un lien urbain. Autre ouvrage déterminant, le lien urbain piéton qui contourne la gare à l’ouest a été réalisé par l’entreprise Gagne. Cet ouvrage de génie civil de 80 m de long a mobilisé pour son lancement une grue sur chenille de 500 tonnes dotée d’une flèche de 120 m et occasionné deux week-ends de fermeture en janvier 2016.

2/6

Nouvelle gare de Rennes: inauguration

© Anne-Elisabeth Bertucci

Le nouveau pôle d’échange multimodal (PEM) de Rennes a été inauguré le 3 juillet 2019, deux ans jour pour jour après l’inauguration de la Ligne à grande vitesse emmenant Rennes à 1 h 25 de Paris.

3/6

Nouvelle gare de Rennes: un nouveau paysage

© SNCF Gares & Connexions

Un nouveau paysage. Le bâtiment de l’ancienne gare datant des années quatre-vingt-dix constituait, avec les voies ferrées, une barrière physique entre le nord et le sud d’une ville. Les urbanistes de la ZAC, les agences FGP(u) et TER ont gommé cette frontière en recréant une topographie artificielle : une butte végétalisée qui s’étire en pente douce sur l’ancien parvis nord et se termine à l’ouest par un cheminement piéton reliant le sud et le nord de la ville. Ce paysage construit végétalisé en surface prend la forme, en sous-face, d’un d’origami en béton blanc. La réalisation de sa coque facettée de 3 500 m2 a nécessité le coulage de 9 000 m3 de béton coulés en place par Léon Grosse (entreprise générale).

4/6

Nouvelle gare de Rennes: capacité triplée et intermodalité assurée

© SNCF Gares & Connexions - Arep / Mathieu Lee Vigneau

Capacité triplée et intermodalité assurée. L’aménagement de la gare répond à trois objectifs majeurs : accueillir la Ligne à Grande vitesse (LGV) qui relie Rennes à Paris en 1 h 25 depuis 2017, organiser les connexions entre différents modes de transports (dont l’interconnexion de la ligne A et de la ligne B du métro mise en service fin 2020) et s’inscrire dans le projet urbain EuroRennes, un quartier en cours de réalisation.

5/6

Nouvelle gare de Rennes: des nappes d’ETFE complexes

© SNCF Gares & Connexions - Arep / Mathieu Lee Vigneau

Des nappes d’ETFE complexes. La toiture du PEM est constituée de quatre nappes oblongues d’ETFE (éthylène tétrafluoroéthylène) pour une surface de totale de 3 500 m2. La forme de la toiture avec ses longues nappes a ajouté un élément de complexité. En effet, durant le chantier, la réglementation concernant l’usage de l’ETFE en toiture s’est renforcée sur la question du risque lié à la constitution de poches d’eau. L’équipe de maîtrise d’œuvre a dû procéder à de nouveaux calculs.

6/6

Nouvelle gare de Rennes: et une ATEx, une !

© SNCF Gares & Connexions - Arep / Mathieu Lee Vigneau

Et une ATEx, une. L’usage de boudins en ETFE, solution retenue pour faire disparaître les rives de la toiture, a nécessité une ATEx. La masse de la toiture soit 260 tonnes est supportée par 18 poteaux en bois et métal injectés de béton, arborescents à quatre ou cinq branches capables de reprendre chacune un effort de 40 tonnes. Les descentes d’EP s’intègrent à cinq de ces poteaux.

Deux ans jour pour jour après l’inauguration de la Ligne à grande vitesse emmenant Rennes à 1 h 25 de Paris, c’était au tour du pôle d’échange multimodal (PEM) d’être baptisé en présence d’un casting à peu près similaire. Loïc Chesnais-Girard, le président du conseil régional, Nathalie Appéré, la maire de Rennes, Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, Jean-Luc Chenut, le président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine. Emmanuel Macron en moins.

Deux de ses ministres, Jean-Yves Le Drian, ministre l’Europe et des Affaires étrangères, ancien président de la région Bretagne, ainsi qu’Elisabeth Borne, ministre chargée des transports étaient présents pour saluer l’ampleur de ce chantier aux mensurations XXL : six ans d’études, quatre ans de travaux, 400 000 heures de main-d’œuvre, 100 plans d’installation différents pour permettre la continuité du service pour 13 000 m2 sur quatre niveaux (du R-1 au R+2).

Sur le même sujet Structure - Quais coiffés de brume à la gare de Rennes

 

Nouveau « hub » rennais

 

Le trafic a été arrêté quatre jours seulement, le temps de lancer le lien urbain, une passerelle d’acier et de béton qui enjambe les voies ferrées et relie le nord de la ville au sud. Autre forte contrainte, le phasage du chantier a été calé sur celui de la future ligne de métro. Le PEM de Rennes étant conçu comme un « hub » selon les termes même de la maire de Rennes, matérialisé par la salle d’échanges où se croisent toutes les mobilités.
A l’extérieur, la légère nappe de brume flottant au-dessus du paysage construit a pris corps avec la fameuse toiture en ETFE, dessinée par les architectes de l’agence Arep. Cette filiale de SNCF Gares & Connexions a conçu le pôle d’échange multimodal (PEM) et l’agence FGP (u) Ferrier-Gazeau-Paillard avec TER signent le projet urbain.

Sur le même sujet A Rennes, une tour de 90 mètres va pousser près de la gare

Evolutif, le PEM pourra accueillir 20 millions de voyageur par an en 2020, 30 millions en 2040 contre 12 millions actuellement. « La boucle est bouclée », a souligné Guillaume Pépy, le président de la SNCF, qualifiant le projet rennais « de modèle pour les gares de demain ».

Fiche technique

Maîtres d’ouvrage : SNCF Gares & Connexions (réaménagement et extension de la gare); SNCF Réseau (mise en accessibilité des quais, souterrain, voies, etc.); Rennes Métropole / Territoires Publics (coordination du projet urbain EuroRennes et aménagement des espaces publics) ; département d’Ille-et-Vilaine, Syndicat mixte de gestion de la Gare Routière - SMGR, région Bretagne (aménagement de la gare routière)
Maîtrise d’œuvre et conception : SNCF Gares & Connexions et Arep
Architectes : Arep, Guillaume Ehrmann, chef de projet, Nesrine Bellarbi, chargée de projet
Urbanistes : FGP (u) et TER
Bureau d’études structures : MaP3
Entreprise de gros œuvre : Léon Grosse
Constructeur métallique : Gagne CM
Toiture en coussins ETFE : Taiyo
Calendrier: livraison (première tranche), 28 février 2019; PEM complet, 2020
Coût : 126 millions d’euros

Commentaires

La nouvelle gare de Rennes sur les rails

Votre e-mail ne sera pas publié

Yumgui

04/07/2019 14h:10

Jean-Yves et non Jean-Luc LeDrian ...

Votre e-mail ne sera pas publié

RG

04/07/2019 18h:14

Jean-Yves Le Drian pas Jean-Luc...

Votre e-mail ne sera pas publié

manouche

04/07/2019 18h:43

Ce n'est pas une bonne chose, cette gare. C'est devenu compliqué de s'y repérer. Tout ça pour faire venir les parigots. Franchement, en avait-on vraiment besoin ?

1 réponse

Yumgui

13/07/2019 21h:22

@manouche ; Si tu fréquente cette gare regulièrement, et que tu te souviens de son état avant la rénovation ... serieusement, peut tu vraiument en douter de la bonne idée ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Yumgui

13/07/2019 21h:19

Bonjour, ATEx signifie "Avis Technique Experimental" ... c'est donc "un" ATEx, et non "une ATEx ... ^^ Cordialement,

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur