En direct

La FFB souffle le chaud et le froid sur les prévisions 2011 et 2012
Evolution du logement neuf sur longue période - © © FFB

Diaporama

La FFB souffle le chaud et le froid sur les prévisions 2011 et 2012

le 04/10/2011

1/9

Evolution du logement neuf sur longue période

© © FFB

Les autorisations et mises en chantier continuent de s'inscrire en nette progression par rapport à 2010. En rythme annuel sur la base des 8 premiers mois de l'année, on est passé d'environ : - 451 500 logements autorisés en 2010 à 507 100 en 2011 (+12,3%), - 320 200 logements mis en chantier en 2010 à 385 300 en 2011 (+20,3%). En conséquence sur la base des données connues, 2011 ressort à des niveaux proches de ceux de 2008, très bonne année au regard des tendances de long terme (graphique ci-dessus). Selon la FFB, l'écart important et positif entre autorisations et mises en chantier d'une part, l'absence d'effondrement des enquêtes d'opinion constatée d'autre part laissent espérer que l'année s'inscrive bien dans cette tendance à la hausse.

2/9

Evolutions en rythme annuel sur 3 mois du marché du logement neuf

© © FFB

Tassement des perspectives de volume. Compte tenu des réformes annoncées pour 2012 sur le Scellier et de la révision du mode de taxation des plus-values immobilières, un sursaut temporaire n'est pas exclu au second semestre 2011. Mais l'année 2012 en pâtira alors.

3/9

Autorisations en région - Logement neuf

© © FFB

La déclinaison à un échelon régional de l'analyse nationale, bien que fragile, montre qu'en glissement annuel sur 12 mois, seules quelques régions comme la Franche-Comté, la Corse et le Limousin s'inscrivent encore véritablement en baisse en matière de permis.

4/9

Mises en chantier en région - Logement neuf

© © FFB

Concernant les mises en chantier, la hausse est quasi générale, à l'exception de la Corse, de la Basse Normandie ainsi que du Poitou-Charentes et de la Bourgogne, en situation de quasi stabilisation.

5/9

Evolution du non-résidentiel neuf sur longue période

© © FFB

La tendance se confirme bien meilleure que prévue avec, hors bâtiments agricoles, en glissement annuel sur 3 et 6 mois à fin août 2011 : - des surfaces de permis accordées qui progressent respectivement de 4,2% et 11%; - des surfaces mises en chantier qui suivent le mouvement, à respectivement 27,1% et 11,4%. La sortie de crise se dessinait donc clairement à fin août, puisqu'on renouait, là-encore, avec des rythmes de construction proches de ceux de 2008. D'ailleurs les glissements annuels sur 12 mois des permis et mises en chantier (hors locaux agricoles) ressortaient ,nettement positifs à respectivement +9% et +11,3% en août. C'est la première fois sepuis fin 2007 que ce marché retrouve une telle dynamique.

6/9

Non-résidentiel neuf

© © FFB

Quasi maintien des perspectives de volume

7/9

Amélioration - entretien - Evolution de la production

© © FFB

Les dernières informations disponibles sur le marché de l'amélioration-entretien concernent le deuxième trimestre 2011. Elles sont encourageantes puisque, en valeur, le chiffre d'affaires a progressé de 3% par rapport au 2ème trimestre 2010. Compte tenu d'une hausse des prix de 2% sur la même période, l'activité en volume a crû de 1%, confirmant donc, là-encore, la reprise sur le 1er semestre 2011.

8/9

Carnets de commande : évolution

© © FFB

La reprise sur la première moitié de 2011 a conduit à une hausse sensible des carnets de commandes. C'est notamment le cas pour les entreprises de plus de 10 salariés où ils s'établissent sans discontinuer à un peu plus de 7 mois de chiffre d'affaires depuis mars 2011 (et près de 8 mois de CA dans le seul gros oeuvre), soit un niveau comparable à celui observé en 2007. Du côté des artisans, ils ont cessé de reculer à compter du début 2011, pour s'établir aux environs de 3,3 mois de CA.

9/9

Evolution des prix

© © FFB

Jusqu'au début de l'été, grâce à la vive reprise de l'activité, les perspectives en matière de prix bâtiment connaissaient une régulière amélioration, qui laissait espérer un retour à une situation jugée plus normale en ce domaine au début 2012. Malheureusement un nouveau choc baissier semble s'être manifesté depuis, avant même la série des mini-krachs boursiers de l'été. Compte tenu de la fragilité des entreprises, c'est une très mauvaise nouvelle dont les effets délétères pourraient se manifester très rapidement.
La FFB souffle le chaud et le froid sur les prévisions 2011 et 2012

Commentaires

La FFB souffle le chaud et le froid sur les prévisions 2011 et 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX