En direct

La délicate déconstruction du pont de Mirepoix-sur-Tarn arrive à son terme
Le pont de Mirepoix-sur-Tarn s'est effondré en novembre 2019, entrainant le décès de deux personnes. - © C.Picci
Diaporama

La délicate déconstruction du pont de Mirepoix-sur-Tarn arrive à son terme

Emmanuelle Picaud |  le 01/09/2021  |  ChantiersToulousePont

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Infrastructures
Chantiers
Toulouse
Pont
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les parties immergées du tablier qui s’était effondré fin 2019 ont commencé à être extraites du Tarn. Un chantier délicat qui nécessite en particulier de recourir à des plongeurs.

Démarré au début de l’année 2021, le chantier de déconstruction du pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) entame une phase délicate. Placée sous enquête judiciaire, l’opération d’enlèvement des restes de l’ouvrage effondré en novembre 2019 consiste désormais à retirer les parties immergées dans le Tarn - à savoir le tablier de 600 t tombé à l’eau au moment de l’accident, ainsi que le camion et son chargement, une foreuse de 35 t.

 

Extraction du tablier en cours

 

La foreuse a été extraite le 29 juillet 2021 grâce à une grue. L’extraction du tablier, elle, a commencé début août.

L’enlèvement de cette pièce monumentale s’avère être l’opération la plus longue et la plus compliquée du chantier. Les investigations ont d’abord consisté à effectuer des prises de vues aériennes et sous-marines par drones et à l’aide de plongeurs. Pour gagner en visibilité, le tablier a été scanné en 3D. « Ce travail de numérisation nous a permis de confirmer les zones d’instabilités et les fragilités repérées lors des prises photos », explique Christophe Dudouet, chargé d’études ouvrages d’art au Conseil départemental du Tarn. Avant d’intervenir, il a également fallu enlever les arbres charriés par les précédentes crues qui étaient coincés dans les débris de la carcasse.

Sur le même sujet A Mirepoix-sur-Tarn, un démontage de pont sous haute surveillance

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

La délicate déconstruction du pont de Mirepoix-sur-Tarn arrive à son terme

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil