En direct

La chaufferie biomasse de Saint-Denis
Usine biomasse - © © Cofely

Diaporama

La chaufferie biomasse de Saint-Denis

le 23/12/2010  | 

1/4

Usine biomasse

© © Cofely

Initialement alimenté au charbon, le réseau de chaleur de Saint-Denis a constamment évolué vers une offre d'énergies diversifiée et optimisée : fuel, puis gaz et cogénération (production simultanée d'électricité et de chaleur). Aujourd'hui, il franchit une nouvelle étape, avec la réalisation d'une chaufferie biomasse, projet pilote en Ile-de-France à la pointe des évolutions technologiques. D'une puissance totale de 16 MW, la chaufferie biomasse de Saint-Denis comportera deux chaudières et sera installée sur le site de l'ancienne centrale nord, qui fonctionnait au fuel. Calendrier Cofely et sa filiale la SDCSD ont démarré le chantier de la nouvelle chaufferie biomasse en octobre 2010. Mars-avril 2011 : livraison des 2 chaudières bois Juillet 2011 : première livraison de bois-énergie Juillet-septembre 2011 : phase de tests de la chaufferie Octobre 2011 : mise en service de la chaufferieChiffres-clés 52 km : longueur du réseau 40 000 : nombre d'équivalents logements alimentés en chauffage et eau chaude sanitaire 16 MW : puissance de la chaufferie biomasse 25 % : part du bois-énergie dans la production de chaleur du réseau 38 000 tonnes : approvisionnement annuel de la chaufferie en bois-énergie 23 000 tonnes : émissions de CO2 évitées chaque année Dossier

2/4

La production de chaleur

© © Cofely

D'une puissance totale de 16 MW, la chaufferie biomasse de Saint-Denis comportera deux chaudières et sera installée sur le site de l'ancienne centrale nord, qui fonctionnait au fuel. La chaufferie biomasse permet de diminuer considérablement les volumes de fuel et de gaz actuellement nécessaires. Leur part dans la consommation totale diminuant respectivement de 12 à 5% et de 85 à 67%. A terme, elle assurera plus de 25 % de la production de chaleur du réseau dionysien, première étape vers le seuil de 50 % qui ouvre droit à une baisse de TVA. 6 à 7 livraisons de bois-énergie sont prévues par jour, du lundi au vendredi, garantissant à la centrale une autonomie en combustible de 4 jours - 3 jours à pleine puissance. Pour autant, l'utilisation de ce nouveau combustible ne représente pas une augmentation de la consommation de bois traditionnelle. Car celui-ci est constitué de déchets de bois de trois types, dont 50% de plaquettes forestières : - bois forestier : rémanents, plaquettes forestières, éclaircies et élagages, rondins... - bois de l'industrie du bois : chutes courtes ou longues, écorces, sciures et copeaux... - bois palettes : plaquettes issues de déchets propres (classe A) Par ailleurs, les cendres issues de la combustion du bois seront valorisées agronomiquement par Cofely, au moyen du co-compostage. Au total, le recours à cette énergie locale et renouvelable permettra d'éviter chaque année l'émission de 23 000 tonnes de CO2 dans l'atmosphère.

3/4

Schéma de principe de fonctionnement de la chaufferie biomasse

© © Cofely

4/4

Le réseau de chaleur de Saint-Denis

© © Ville de Saint-Denis

C'est en 1957 qu'a été créé le réseau public de distribution de chaleur de Saint-Denis. Exploité et maintenu, via une délégation de service public, par la Société de distribution de chaleur de Saint-Denis (SDCSD), filiale de Cofely (Groupe GDF SUEZ) spécialisée dans les réseaux de chaleur urbains. En 2010, avec 52 km de canalisations enterrées et 266 points de livraison de chaleur, il est le second plus grand réseau d'Ile-de-France et le quatrième de France. Certifié ISO 14001, il alimente en chauffage et en eau chaude sanitaire la plupart des équipements publics, la quasi-totalité du parc de logements sociaux, plusieurs copropriétés et plusieurs entreprises privées. Le réseau public de distribution de chaleur de Saint-Denis dessert également des immeubles de logements à Stains, La Courneuve et bientôt Pierrefitte. Soit au total, l'équivalent de 40.000 logements, les crèches, écoles, collèges, lycées, gymnases, l'université Paris VIII, des centres de santé, les hôpitaux Delafontaine et Casanova, l'hôtel de ville, le Stade de France, Generali, Forclum, Orange...
La chaufferie biomasse de Saint-Denis

Commentaires

La chaufferie biomasse de Saint-Denis

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX