En direct

L'Ile de Nantes : cap sur la deuxième phase
Vue du développement envisagé sur le Quartier Prairie-au-duc, depuis le quai de la Fosse. - © © uapS

Diaporama

L'Ile de Nantes : cap sur la deuxième phase

le 21/09/2012  |  Architecture

1/12

Vue du développement envisagé sur le Quartier Prairie-au-duc, depuis le quai de la Fosse.

© © uapS

2/12

Un territoire en mutation

© [email protected]

L’île de Nantes est née de la fusion d’îles par le comblement des bras de la Loire au fil des siècles. Sur la pointe ouest s’est développé un vaste quartier industriel (vers 1950 jusqu’à 8000 ouvriers travaillaient sur les chantiers navals fermés depuis les années 80). C’est sur cette partie que s’est concentrée la phase 1 de l’aménagement conduite par Alexandre Chemetoff.

3/12

Une méthode

© © Samoa

En 2010, l’équipe conduite par Marcel Smets et Anne Mie Depuydt (uapS) va diriger la maîtrise d’œuvre pour six ans. Leur méthode : des séances de travail en workshop avec la Samoa, les élus locaux, les services de la Ville et de Nantes métropole ; la mise en place d’un cercle de qualité (instance critique de consultation avec des experts architectes, urbanistes, sociologues, etc.) et le recueil d’avis d’ateliers citoyens.

4/12

Métacentre

© © uapS

Pour Marcel Smets, le centre de Nantes est comme « un cœur trop petit par rapport à un corps qui ne cesse de croître ». Cette situation a favorisé le changement du rôle de l’île : d’un territoire périphérique à une zone à vocation centrale (caractère et programmation), d’un terrain de passage à un terrain de destination.

5/12

Métacentre (suite)

© © uapS

Relocalisation des grandes institutions dans l’ouest de l’île comme le transfert du CHU et le projet de nouveau parc métropolitain sont utilisés comme leviers de la transformation de l’île en métacentre.

6/12

L’île et ses abords

© © uapS

Le projet vise à intensifier les liens entre les quartiers de l’île et ses abords. « L’île ne peut plus être traitée en soi, mais avec un regard élargi » expliquent les concepteurs. Une grosse interrogation toutefois : l’avenir de la zone laissée libre par l’actuel CHU.

7/12

Maillage par les transports publics

© © uapS

L’installation du CHU pose la question de son accessibilité et justifie la restructuration du réseau de transports en commun. Il donne l’opportunité de raccorder l’île au reste de l’agglomération en créant de nouvelles lignes : le Chronobus C5 à l’horizon 2013 et, à l’étude, une nouvelle ligne de TCSP pour 2020-2025.

8/12

Le Chronobus en 2013

© © Didier Ghislain pour uapS

A partir de septembre 2005, la ligne C5 du Chronobus reliera la pointe ouest à la gare. Les voiries seront requalifiées avec des pistes cyclables (ici l’allée Paul Nizan, un délaissé urbain qui sera profondément réaménagé).

9/12

Schéma des véloroutes

© © uapS

L’origine flamande des concepteurs, la grande surface plane que constitue l’île et une politique volontariste de l’agglomération ont contribué à priorisé l’usage du vélo avec notamment une véloroute (voie double dédiée) qui traverse l’île d’est en ouest.

10/12

Structure paysagère

© © uapS

Après le « plan guide » de Chemetoff, l’équipe Smets/uapS a élaboré un « plan des transformations » avec une ossature fixant les « invariants » du projet urbain. Pour donner du lien aux différents quartiers de l’ensemble de l’île, ils ont imaginé une figure paysagère en forme de trame généreusement plantée. Elle est basée sur l’ensemble des évolutions historiques qui ont formé le territoire et tend à y ajouter une couche contemporaine.

11/12

Quartier Prairie-au-duc

© [email protected]

A proximité du parc des chantiers, un quartier résidentiel mêlant logements, bureaux, commerces, maison de retraite, équipements… est en train de pousser. Une attention particulière a été donnée aux rez-de-chaussée habités et actifs. Quatre premières classes viennent d’ouvrir dans le groupe scolaire Aimé-Césaire (Mader, Mabire & Reich) remarquable par sa toiture-jardin végétalisée.

12/12

Quartier de la création

© © Franklin Azzi Architecture

Projet dans le projet urbain de l’île de Nantes, le quartier de la création est un écosystème regroupant différentes composantes des industries créatives : équipements culturels (Les machines de l’île, le Carrousel des mondes marins, la Fabrique, etc.), des activités économiques (immeubles Manny, Ile rouge, etc.) et de l’enseignement (école d’architecture, pôle des arts graphiques, etc.). Dès 2015, le pivot de ce quartier sera les nouvelles Halles Astom reconfigurées par l’architecte Franklin Azzi pour accueillir les Beaux-Arts, des activités de recherches universitaires, des espaces pour artistes et petites entreprises du secteur de la création.

Commentaires

L'Ile de Nantes : cap sur la deuxième phase

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX