En direct

Henri Ciriani décroche le Grand Prix d’architecture 2021
Le Grand Prix d’architecture 2021 de l’Académie des beaux-arts a été attribué à Henri Ciriani pour l’ensemble de son parcours. - © Marcela Espejo
Diaporama

Henri Ciriani décroche le Grand Prix d’architecture 2021

CHESSA Milena |  le 17/11/2021  |  Logement socialFrance ciriani

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Logement social
France
ciriani
Valider

L’Académie des beaux-arts lui décerne cette distinction pour son engagement dans l'enseignement et en faveur du logement social.

1/6

Le Grand Prix d’architecture 2021 de l’Académie des beaux-arts a été attribué à Henri Ciriani pour l’ensemble de son parcours.

© Marcela Espejo

2/6

La Noiseraie, dit Noisy II, à Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne (1975-1980)

© Michel Desjardins

3/6

Maison de l’enfance à Torcy, Seine-et-Marne (1986-1989)

© Jean-Marie Monthiers

4/6

Historial de la Grande Guerre à Péronne, Somme (1987-1992)

© Jean-Marie Monthiers

5/6

Musée de l’Arles antique à Arles, Bouches-du-Rhône (1983-1995)

© Jean-Marie Monthiers

6/6

Palais de Justice de Pontoise, Val-d’Oise (1997-2005)

© Jean-Marie Monthiers

Le 8 décembre prochain, au palais de l’Institut de France à Paris (VIe), Henri Ciriani recevra le Grand Prix d’architecture 2021 décerné par l’Académie des beaux-arts. Cette distinction lui sera remise par l’architecte Bernard Desmoulin, récemment installé sous la Coupole, qui avait été son élève.
«J’ai conscience de ma dette envers lui, confie l’académicien, moi qui suis rentré à l’école d’architecture les mains dans les poches et qui en suis sorti comme un moine-soldat. On dit souvent qu’Henri Ciriani était un gourou, c’est vrai. Il ne parlait pas, il prêchait. Après mai 68, il a réintroduit dans le discours architectural toute la modernité de Le Corbusier, dont les œuvres complètes se trouvaient alors en librairie à prix soldé.»

Engagements

Né au Pérou en 1936 et naturalisé français en 1975, Henri Ciriani a beaucoup œuvré dans le domaine de l’habitat. «Il militait pour une architecture au service du logement social, affirme Bernard Desmoulin. Un logement social qui, à l’image d’une gare ou d’un opéra, devait devenir un monument structurant du paysage urbain au cœur des villes nouvelles à construire.»
De 1968 à 1982, en tant que membre de l’Atelier d’urbanisme et d’architecture (AUA), il a participé à des projets d’envergure de logements sociaux en Ile-de-France, dans les communes de Noisy-le-Grand, Marne-la-Vallée et Saint-Denis. Il a ensuite poursuivi son activité dans la région, mais à titre individuel, à Evry, Lognes, Colombes et Paris.

Distinctions

Henri Ciriani est également l’auteur d’équipements publics comme le musée de l’Arles Antique (1983-1995) et l’Historial de Péronne (1987-1992), «sa plus belle œuvre» selon Bernard Desmoulin, car «elle parle avec le paysage». La crèche «Au coin du feu», située à Saint-Denis, a été distinguée par l’Equerre d’argent en 1983. La même année, le ministère de la Culture lui a attribué le Grand Prix national de l’architecture.
Comme Alvaro Siza Vieira, primé en 2019 par l’Académie des beaux-arts, Henri Ciriani recevra une dotation de 35000 euros. Juste après la cérémonie de remise, une exposition d’une trentaine de ses dessins ouvrira au public dans l’enceinte du palais de l’Institut de France, du 9 décembre 2021 au 9 janvier 2022. «Théoricien, praticien et plasticien, Henri Ciriani est un homme complet qui a marqué son époque, estime Bernard Desmoulin. Il est aujourd’hui l’un des derniers modernes

Commentaires

Henri Ciriani décroche le Grand Prix d’architecture 2021

Votre e-mail ne sera pas publié

Laurent Duport

17/11/2021 10h:33

Bravo à Henri Ciriani, une personnalité hors du commun qui a confirmé nombre de vocations par son enseignement et son parcours singulier Laurent Duport Architecte

Votre e-mail ne sera pas publié

courapied

18/11/2021 10h:05

un homme et un architecte impressionnant, tous ceux qui ont suivi son enseignement le savent... une récompense largement méritée

Votre e-mail ne sera pas publié

Une ancienne élève de Ciriani

18/11/2021 10h:42

Ce monsieur abusait de sa notoriété et l’ensemble du corps enseignant de l’école d’Architecture Paris Belleville fermait les yeux sur ses agissements, en vers ses étudiantes, qui seraient qualifiés aujourd’hui d’harcèlement psychologique et sexuel. C’est honteux que telle distinction lui soit attribuée aujourd’hui.

Votre e-mail ne sera pas publié

Michel Dayot

18/11/2021 15h:49

Un des derniers modernes ? Berthol Lubetkin lors d'une conférence à Paris dans les années 85 et en présence d'un bel auditoire où siégeait Henri Ciriani avait déjà entérré le Mouvement Moderne, car après lui, ce qu'il en percevait ... Aujourd'hui à l'Académie des Beaux-Arts dans les propos de notre nouvel éternel, malgré tout le respect du à ce que sont devenus les moines-soldats du Maître on en consacre désormais la fin proche. Je ne me rappelle plus trop quel rapport entretenait Le Corbusier avec l'Académie !

Votre e-mail ne sera pas publié

Grober

22/11/2021 00h:56

Muchísimas Felicidades Henri Ciriani por los méritos y distinciones, lo recuerdo desde el Foro en la FAU de Córdoba Cátedra de Miguel Ángel Roca. Particularmente admiro la consecuencia entre el Pensar y el Hacer Arquitectura.

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil