En direct

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire
Maison finie - © © Cellumat

Diaporama

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire

Cyrille Maury |  le 24/05/2018  |  EntrepreneursChantiersmaçonneriechantierbbcartisan

1/7

Maison finie

© © Cellumat

Sous son toit en chaume, cette Bbio maison allie les performances du béton cellulaire (inertie thermique, étanchéité à l’air…) et celles d’équipements techniques performants : double vitrage WE + argon, VMC double flux, chauffe-eau thermodynamique… Les cloisons sont en plaques de plâtre.

2/7

Un bloc de 50 cm très performant

© © Cellumat

Grâce à l’isolation thermique ultra­performante du niveau de la future RT 2020 [? de 0,09 W/(m.K) et R de 5,73 m².k/W], le monomur Energie­bloc de Cellumat, en épaisseur 50 cm, atteint le niveau de la construction pas­sive sans aucun iso­lant rapporté.

3/7

Une pose simple

© © Cellumat

Le premier rang est monté au mortier. "Les rangs suivants, précise Aurélien Pasquier, gérant de Gourraud Construction, sont montés au joint-colle, avec la possibilité de passer un coup de rabot pour rectifier les blocs et rattraper la planimétrie. Nous avons utilisé des monomurs de 50 cm de large et des blocs de 40 cm intégrant les raidisseurs pour faire le chainage vertical. Puis nous avons compensé avec des blocs de 10 cm pour retrouver l’épaisseur du mur. Ce n’est ni plus ni moins un gros jeu de lego, avec des modules aussi énormes que leur R ! ».

4/7

Traitement des points singuliers

© © Cellumat

Des gammes d’accessoires Cellumat permettent de gérer les points singuliers : appuis de fenêtres (sauf arases en béton), blocs linteaux U de coffrage, planelles de correction thermique à la liaison mur/plancher d’étage (30 cm d’épaisseur), blocs de chainage horizontal.

5/7

Organisation du chantier

© © Cellumat

Le chantier a été fait par une équipe de 4 compagnons : deux pour poser, un pour les coupes et un autre pour préparer les coffrages. Compte tenu du prix des produits et de leur relative fragilité, le challenge est de manipuler avec précaution ces blocs de 29.2 kg et de limiter au maximum les chutes en gérant précisément le calepinage. Le plancher d’étage est en solution traditionnelle plancher et hourdis béton.

6/7

Une faille visuelle

© © Cellumat

Respectant les vo­lumes des chau­mières briéronnes traditionnelles, cette maison se compose d’un bâtiment prin­cipal affecté à l’habi­tation et d’un volume adjacent secondaire, traité à l’image des annexes d’autrefois. Une faille visuelle, comprenant l’entrée, sépare les deux vo­lumes.

7/7

Couverture en chaume

© © Cellumat

Le parti-pris architectural du projet, conçu par l'agence Kaizen Architecture, a été la mise en valeur du matériau chaume, notamment par le décalage de la zone d’entrée, au droit de laquelle le visiteur est amené à passer sous la toiture en chaume.

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire

Commentaires

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX