En direct

Face aux difficultés la Capeb reste très mobilisée
Evolution du volume d'activité des entreprises artisanales au 1er trimestre 2013 - © © DR
Diaporama

Face aux difficultés la Capeb reste très mobilisée

Marie-Laure Barriera (Négoce) |  le 23/04/2013  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Valider

1/8

Evolution du volume d'activité des entreprises artisanales au 1er trimestre 2013

© © DR

Le volume d’activité des artisans du bâtiment continue de se dégrader au 1er trimestre 2013 avec un recul de 3%.

2/8

Activité artisanale dans la construction neuve

© © DR

Le segment du neuf est particulièrement affecté avec un repli de 6% en volume par rapport au même trimestre de l’année précédente.

3/8

Activité artisanale dans l'entretien

© © DR

L’entretien-amélioration voit à nouveau son activité reculer de 1,5% ce trimestre.

4/8

Activité artisanale dans les travaux d'amélioration des performances énergétiques du logement

© © DR

Le volume des travaux d’Amélioration de la Performance Énergétique des Logements a augmenté de seulement 0,5%(contre +3% au 1T 2012).

5/8

L'activité des artisans par corps de métier

© © DR

La dégradation du volume d’activité se situe entre -2% et -4% pour les différents métiers. Les travaux de maçonnerie sont de nouveau, ce trimestre,les plus impactés avec une baisse de 4%.Les activités de menuiserie-serrurerie subissent une baisse de 3%, alors que dans le même temps,les activités d’aménagement-décoration-plâtrerie et d’électricité reculent de 2,5%. L’activité couverture-plomberie-chauffage, quant à elle, enregistre une baisse d’activité de 2%.

6/8

Les besoins de trésorerie

© © DR

47% des entreprises font état de besoins de trésorerie en avril 2013(contre 23% en janvier 2011). En avril 2013, le montant moyen des besoins de trésorerie est de 22 000 euros.

7/8

La trésorerie des artisans se dégradent encore

© © DR

Les carnets de commandes représentent 87 jours au 1er trimestre 2013(contre 107 jours en janvier 2012.Le renouvellement des plans de charge poursuit sa dégradation dans l’entretien-amélioration, alors que dans le neuf les carnets de commandes accusent une moindre baisse. Le recul des carnets de commandes touche l’ensemble des professionnels. Toutefois, ceux des entreprises de 10 à 20 salariés semblent légèrement moins dégarnis qu’au trimestre dernier.

8/8

Quelles solutions face aux problèmes de trésorerie

© © DR

La solution la plus fréquemment mise en place pourrésoudre les problèmes de trésorerie est la relanceclients. En effet, 69 % des entreprises ont constatédes retards de paiements de clients.44 % des entreprises déclarent une augmentationdes retards de paiements (en moyenne 16 jours).

Face au constat d’une situation économique et d'une activité Bâtiment fortement dégradées (voir graphiques), la Confédération des Artisans du Bâtiment a montré sa détermination à se battre sur tous les fronts. Si pour son président Patrick Liébus, un premier pas a été franchi par le gouvernement avec les mesures du Plan logement , ces dernières sont loin de suffire pour redresser les principaux indicateurs et redonner confiance.

Le responsable toujours fortement mobilisé contre la concurrence déloyale attend des décisions qui pourraient intervenir en juin sur  l’assainissement des pratiques des auto-entrepreneurs. La Capeb demeure également à l'écoute de véritables solutions de soutien au financement et à l'activité des entreprises. La pérennisation du financement des formations FEEBat, principal levier de formation des artisans, est primordiale et d’autant plus nécessaire que la mesure sur l’éco-conditionnalité "Reconnu Grenelle de l’environnement" refait surface et pourrait entrer en application en septembre 2014. «?Les entreprises sont fortement intéressées par la marque Eco-artisan que nous avons créée. Mais c’est un investissement. Celles qui hésitent franchiront le pas si cela devient un véritable avantage concurrentiel.?»

Autre thème cher à la Confédération?: la TVA à 5?% pour la rénovation des logements existants. «?Nous n’en démordrons pas, car c’est une mesure absolument nécessaire pour relancer l’activité?», clame Patrick Liébus qui attend finalement du gouvernement des annonces claires et pérennes pour apporter de l’oxygène à un secteur qui s’essouffle chaque mois un peu plus.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur