En direct

Enquête CER France/Ipsos :
"Les mesures du Grenelle de l'Environnement : opportunité ou contrainte ?" - © © CER France/Ipsos

Diaporama

Enquête CER France/Ipsos : "Les artisans du bâtiment et l'écoconstruction"

le 25/10/2011  | 

1/3

"Les mesures du Grenelle de l'Environnement : opportunité ou contrainte ?"

© © CER France/Ipsos

Cette nouvelle enquête met en lumière le recul de l'engouement des artisans du bâtiment quant aux mesures issues du Grenelle de l'environnement. En effet, si la majorité d'entre eux accueillent toujours favorablement ces mesures, ils ne sont plus que 35% à penser qu'il s'agit d'une opportunité contre 42% en 2010.

2/3

"Concernant les chantiers "éco-construction", quelle est la situation de votre entreprise ?"

© © CER France/Ipsos

39% entreprises déclarent réaliser des chantiers "éco-construction", un chiffre stable par rapport à 2010. 21% pensent en effectuer d'ici un ou deux ans et 30% comptent attendre le plus longtemps possible avant d'accomplir ce type de chantier. Une situation qui varie quelque peu selon les régions d'implantation. Ainsi, 44% des artisans implantés dans le Nord-Ouest effectuent des chantiers de construction ou de rénovation respectant l'environnement, 40% dans le Sud-Ouest, 36% dans le Nord-Est et 36% dans le Sud-Est. Si les chantiers "éco-construction" peinent encore à se généraliser, les artisans y voient une raison majeure : la faible demande de la part des acheteurs (57% idem qu'en 2010). Viennent ensuite le manque de formation et d'accompagnement (24% contre 33% en 2010), la difficulté à obtenir des aides financières (23% contre 35% en 2010), la nécessité d'investir dans de nouveaux équipements (21% contre 26% en 2010) et l'insuffisance des effectifs de l'entreprise (14% contre 19% en 2010).

3/3

Activité : évolution et perspectives

© © CER France/Ipsos

Alors que les artisans du bâtiment interrogés ont vu leur activité stagner depuis l'an dernier (45%) et estiment qu'il en sera de même pour l'année prochaine (56%), ils s'inquiètent sur l'éventuelle hausse de TVA en 2012. En effet, si le projet de loi de finances 2012 du Ministère du Développement Durable maintient la TVA à taux réduit pour les travaux de rénovation, il n'est pas impossible que ce dernier évolue après 2012. Ainsi, 85% des artisans du bâtiment considèrent qu'une hausse de la TVA aurait un impact négatif sur leur activité et qu'elle pourrait même entraîner des suppressions d'emplois pour 49% d'entre eux.
Enquête CER France/Ipsos : "Les artisans du bâtiment et l'écoconstruction"

Commentaires

Enquête CER France/Ipsos : "Les artisans du bâtiment et l'écoconstruction"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX