En direct

Des avocats à belle enseigne
L'immeuble - © Simone Bossi
Diaporama

Des avocats à belle enseigne

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 01/02/2022  |  Grand Paris - Ile-de-FranceParisRestructurationRénovation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Grand Paris - Ile-de-France
Paris
Restructuration
Rénovation
Valider

A Paris VIIIe, le cabinet d’avocats August Debouzy a confié au Studio Razavi Architecture le soin de restructurer le très chic immeuble Art Déco qu’il occupe désormais...

1/6

L'immeuble

© Simone Bossi

Rue de Téhéran (Paris VIIIe). L’immeuble Art Déco, rénové par le Studio Razavi Architecture.

2/6

La séquence d'entrée

© Simone Bossi

Le visiteur est accueilli par deux statues, à gauche le samouraï, à droite la chouette, les totems symboliques des fondateurs du cabinet, les avocats Gilles August et Olivier Debouzy...

3/6

Hall et banque d'acceuil

© Simone Bossi

Banque d'accueil surdimensionnée, panneaux muraux plaqués d’orme d’Amérique, sofas profonds, tapisserie moderniste : les codes chic inspirés du lobby d’un grand hôtel.

4/6

Bureaux

© Simone Bossi

Moquette épaisse au sol, oeuvres d'art au mur, cloisons isolantes, sas… Confidentialité feutrée à tous les étages.

5/6

Terrasse

© Simone Bossi

Vue depuis un balcon sur une des deux cours intérieures de l'immeuble.

6/6

Conseil

© SIMONE BOSSI PHOTOGRAPHER © 2022

La salle du Conseil, cœur du réacteur du cabinet August Debouzy.

Près du Parc Monceau, dans la discrète et feutrée rue de Téhéran (Paris VIIIe), le cabinet d’avocats August Debouzy a pris possession de ses nouveaux locaux, un élégant immeuble des années 1920, rénové et restructuré par le Studio Razavi Architecture.

Au cœur de la démarche, la volonté de traduire dans la pierre les «valeurs» de la «marque» August Debouzy au travers des différents espaces du programme, en respectant les exigences propres à la profession d’avocat - accueil, confort, confidentialité, etc. - dans un lieu pouvant abriter jusqu’à 300 personnes. Sans oublier de proposer un ensemble cosy, fluide et lumineux.

Au départ, un immeuble de bureaux livré en 1927 par l’architecte Bruno Pellissier (1865-1927), pour être le siège de la société commerciale de l’Ouest-Africain (SCOA), dissoute en 1998. Le lieu a ensuite, notamment, hébergé Danone et Dior Parfums, et a fait l’objet de plusieurs rénovations successives. Il abrite donc à présent le cabinet August Debouzy, fondé il y a 25 ans par Gilles August et Olivier Debouzy (30 associés, 250 collaborateurs), qui a quitté ses locaux de l’avenue de Messine, toute proche, par manque d’espace.

 

Inspiration tokyoïte

 

«August Debouzy nous a confié un cahier des charges précis, détaille Alireza Razavi, architecte fondateur du Studio Razavi Architecture. L’une des dimensions empruntait à l’hôtellerie, comme reflet de la qualité d’accueil et de vie. A ce titre, l’hôtel Okura de Tokyo constituait une très belle référence à suivre, tout à la fois moderniste, chaleureux et ancré dans la tradition».

Fort de ce cahier des charges, l’architecte s’est attaqué au bâtiment avec son plan en peigne articulé autour de deux cours intérieures, développé sur 7500 m² répartis sur neuf niveaux en superstructure et trois en sous-sol. L’édifice rénové s’articule désormais autour de deux halls en double hauteur formant cours intérieures surmontées de verrières. Aux niveaux supérieurs, du R+2 au R+6, se développent les espaces de travail (bureaux, salles de réunion, espaces communs), agrémentés de coursives extérieures et autres balcons propices à la détente. Le dernier étage, R+8, anciennement destiné à la direction, devient avec cette nouvelle distribution un espace ouvert à tous les collaborateurs.

Fiche technique

 

Travaux bailleurs :

Maîtrise d’ouvrage : PGIM Real Estate. AMO : Builders & Partners.

Maîtrise d’œuvre : Studio Razavi Architecture.

Maîtrise d’œuvre d’exécution : Builders & Partners.

BET : CAT Ingénierie + Ertem (fluides), Meta Acoustique (acoustique), Green Affair (HQE).

Bureau de contrôle : BTP Consultants.

Entreprises : Dumez IDF-Vinci Construction.

 

Travaux preneur :

Maîtrise d’ouvrage : August Debouzy. AMO : Hauteur Libre.

Maîtrise d’œuvre : Studio Razavi Architecture.

Maîtrise d’œuvre d’exécution : Triax. BET : Atixis (fluides), LMI (audiovisuel), Meta Acoustique (acoustique).

Bureau de contrôle : Tecobat.

Principales entreprises : Siltec (mobilier), DWG (cloisons légères), Emab + Marbrerie de la Seine (agencement), Aurion (CVC), Irelem (audiovisuel), Mugo (paysagisme).

Surface : 7 500 m2 SP. Coût : n.c.

Commentaires

Des avocats à belle enseigne

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil