En direct

Coques composites pour renforcer les voûtes d'une église
L'extrados des voûtes est dépoussiéré et nettoyé. - ©

Diaporama

Coques composites pour renforcer les voûtes d'une église

S.M |  le 07/12/2011  |  Technique

1/10

L'extrados des voûtes est dépoussiéré et nettoyé.

©

Cette étape est essentielle afin d'assurer la propreté du support et optimiser l'adhérence du renfort à la voûte existante (encollage des maçonneries à la résine époxy).

2/10

Renforcement et consolidation des maçonneries existantes

©

reprise des désordres apparents en extrados et intrados des voûtes. En plus de son utilité esthétique, cette étape assure un minimum de cohésion au support avant la mise en ?uvre du renfort. Le fragment détaché sera refait à l'identique.

3/10

Mise en ?uvre de cheveux en fibres de verre par percements non traversants de la voûte.

©

Ce afin de connecter la partie inférieure de la voûte au renfort créé par la coque. La nécessité et la disposition de ce système sont déterminées par la note de calcul d'exécution.

4/10

L'extrados de la voûte est recouvert de résine époxydique pure.

©

Outre le collage de la première couche de tissu en fibres de verre, cette opération va rattraper les niveaux en cas de bosses ou creux, lesquels peuvent gêner la mise en ?uvre de la coque.

5/10

Mise en ?uvre d'une première couche de tissu fibres de verre sur l'extrados des voûtes récemment encollées.

©

Ce tissu est lui-même encollé avant de recevoir les caissons nid-d'abeilles.

6/10

Après calepinage préalable, les panneaux nid-d'abeilles sont découpés puis disposés sur l'extrados encollé.

©

Ils sont légèrement mis en charge afin d'épouser la forme de l'extrados.

7/10

Les jours entre panneaux sont comblés à la résine époxy additionnée de sable, de manière à obtenir une surface homogène avant la mise en place de la dernière couche.

©

8/10

La mise en ?uvre est finalisée par l'application d'une deuxième couche de tissu fibres de verre, après encollage de la surface des caissons nid-d'abeilles.

©

9/10

La voûte la moins atteinte a été traitée avec un procédé différent : scellement des attaches galvanisées à la résine époxydique, cales béton et treillis soudé carbone.

©

10/10

Pendant toute la durée des travaux la nef a été étayée

©

Un étaiement nécessaire pour assurer la sécurité des compagnons travaillant sur l'extrados des voûtes dans les combles et pour reprendre les charges pendant la durée des travaux.
Coques composites pour renforcer les voûtes d'une église

Commentaires

Coques composites pour renforcer les voûtes d'une église

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX