En direct

Complexe sportif Jules-Ladoumègue à Paris (19e), par Dietmar Feichtinger Architectes
Site - © © Jan Feichtinger
Diaporama

Complexe sportif Jules-Ladoumègue à Paris (19e), par Dietmar Feichtinger Architectes

le 13/06/2014  |  Dietmar FeichtingerParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Dietmar Feichtinger
Paris
Architecture
Valider

1/10

Site

© © Jan Feichtinger

Livré en janvier 2014 à Paris (19e), le complexe sportif Jules-Ladoumègue s’étend sur une surface hors œuvre nette de 10516 m² (aménagement extérieur : 27000 m²). Il est construit sur une dalle, huit mètres au-dessus d’un site de maintenance et remisage de la RATP. A l’est de la parcelle, une enfilade de six terrains de tennis couverts longe sur 200 m le boulevard périphérique. Elle crée un écran visuel et acoustique pour les autres terrains de sports (football, rugby, tennis) qui occupent le cœur du site. A l’ouest, côté route des Petits-Ponts, un bâtiment à R+5 accueille d’autres pratiques sportives : basket, handball, danse, gymnastique, escalade, musculation, squash, etc.

2/10

Signal

© © David Boureau

Le bâtiment multi-activités signale l’entrée principale du complexe sportif. Ses façades sont tantôt transparentes - brise-soleil en lamelles de verre sérigraphié -, tantôt opaques - bardage en tôle d’acier Inox lisse ou nervurée, en fonction des sports pratiqués. La structure, hormis le gymnase, est en poteaux métalliques et dalles béton.

3/10

Escalade

© © David Boureau

La salle dédiée à la pratique de l’escalade, éclairée naturellement, est semi-enterrée. Les débutants peuvent s’entraîner sur un mur de 7 mètres de hauteur ; tandis que les plus aguerris disposent de parois de 12 m comportant 136 voies.

4/10

Escalier

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Pour grimper palier après palier jusqu’au sommet de l’édifice, les sportifs empruntent ce grand escalier droit qui longe sa façade sud.

5/10

Lamelles

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Des lamelles fixes et orientables en verre sérigraphié permettent de gérer l’apport d’énergie solaire passive à l’intérieur du bâtiment. En position ouverte, au printemps, en automne et en hiver, elles permettent de réchauffer les salles. Alors qu’en position fermée, en été, elles forment un écran de protection solaire. Ces lamelles régulent également l’éclairage naturel et fonctionnent comme un filtre visuel qui crée l’intimité des espaces intérieurs.

6/10

Danse

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Dans la salle de danse comme dans le reste de l’équipement sportif, les matériaux de construction et les réseaux de fluides demeurent bruts et apparents.

7/10

Couloir

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Au R+4, les salles d’activités s’organisent autour d’un patio équipé de baies vitrées coulissantes. Les couloirs sont en béton brut de décoffrage.

8/10

Gymnase

© © David Boureau

Le plancher haut du gymnase est porté par des poutres métalliques ajourées de 1,30 m de hauteur et espacées de 2,30 m dans lesquelles passent les gaines de ventilation. Ces poutres sont reprises côté sud par un voile en béton derrière les tribunes, et s’appuient en façade nord sur des poteaux métalliques.

9/10

Tennis

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Les six terrains de tennis couverts disposent de façades en double peau constituées de panneaux alvéolaires en polycarbonate alternativement rouge ou incolore.

10/10

Visite officielle

© © Milena Chessa / Le Moniteur

Anne Hidalgo, maire de Paris, visite le complexe sportif en compagnie de l’architecte Dietmar Feichtinger, le 12 juin 2014. L’élue connaît le projet depuis 2008, puisqu’elle a participé cette année-là au jury du concours de maîtrise d’œuvre. Le coût de construction de cet équipement public s’élève à 26,7 millions d’euros.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur