En direct

Chantier de la citadelle d’Amiens (Somme), par Renzo Piano Building Workshop
Site - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Chantier de la citadelle d’Amiens (Somme), par Renzo Piano Building Workshop

le 23/09/2015  |  ArchitectureSomme

1/8

Site

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Septembre 2015 à Amiens (Picardie). Plus qu’un an de chantier pour les 40 entreprises en charge de la transformation de l’ancienne citadelle en pôle universitaire ouvert sur la ville. Le projet architectural, conçu en 2011 par l’agence Renzo Piano Building Workshop, comprend la réhabilitation, l’extension et la construction de plusieurs bâtiments pour une surface d’environ 30 000 m². Au cœur du site, la place d’armes deviendra un espace public de 3000 m². Le coût s’élève à 94 millions TTC pour la construction et 12 millions pour les espaces verts.

2/8

Citadelle

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Edifiée entre 1598 et 1622 sur les plans de l’ingénieur Jean Errard de Bar-le-Duc, la citadelle d’Amiens s’étend sur une surface de 18 hectares. L’armée a quitté les lieux en 1993 et la municipalité a racheté le terrain en 1998. Deux bâtiments longilignes en brique, bordant la place d’armes, ont été conservés : au nord, le casernement et au sud, les écuries. Ils abriteront notamment la bibliothèque universitaire, le restaurant du Crous et des salles de cours. Ils sont complétés par trois autres bâtiments disposés parallèlement, et destinés aux différentes UFR (histoire et géographie, langues, lettres, arts plastiques, physique et chimie). Les cinq amphithéâtres de 150 à 500 places sont logés à l’ouest. Le site se raccordera au quartier nord et au nouveau gymnase par une passerelle.

3/8

Place d’armes

© © Milena Chessa-Le Moniteur.fr / Hugo Miserey-RPBW

Dominée par une nouvelle tour signal comportant des salles polyvalentes dans les étages et une brasserie au rez-de-chaussée, la place d’armes deviendra une place publique accessible à tous. Une vingtaine d’espaces flexibles pourront être prêtés ou loués par l’Université de Picardie Jules-Verne pour les associations d’étudiants ou de quartier afin de s’y réunir ou d’y pratiquer de la musique ou du sport.

4/8

Diabolo

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le revêtement de sol de la place d’armes est constitué d’éléments en terre cuite fabriqués par Terreal. Le produit, appelé « diabolo », a été inventé et breveté par Paul Vincent (Renzo Piano Building Workshop) et Philippe Malé (Terreal), avec le soutien de la maîtrise d’ouvrage, la SEM Amiens Aménagement. Il est posé par les ouvriers de l’entreprise Jarbeau, sur une superposition de différentes couches drainantes de graves et de sablons.

5/8

Sol engazonné

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Chaque élément du revêtement de sol extérieur mesure 10 cm de haut, 8 cm de large, pour une longueur moyenne de 1,25 m. Des agrafes en polyamide maintiennent les éléments entre eux, avec un espacement de 1,75 cm. Du gazon poussera dans les joints creux. La surface obtenue, horizontale et antidérapante, sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

6/8

Casernement

© © Milena Chessa-Le Moniteur.fr / Hugo Miserey-RPBW

L’ancien casernement est relié par des passerelles au plateau nord où ont été bâtis trois bâtiments d’enseignement. Etudiants et visiteurs chemineront à travers des ambiances paysagères variées, entre fossés et promenades hautes.

7/8

Voussoir

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le plancher monolithique des salles de cours est composé de poutres préfabriquées mixtes terre cuite et béton, une première mondiale. Le produit, appelé « voussoir », a été inventé et breveté par Paul Vincent (Renzo Piano Building Workshop), Olivier Canat (AIA Ingénierie) et Philippe Malé (Terreal), toujours avec le soutien de la maîtrise d’ouvrage. Près de 18 km seront posés sur cette opération. Les voussoirs créent une succession de petites voûtes en berceau qui donnent du relief au plafond, intègrent les gaines électriques en toute discrétion et conduisent l’air de la ventilation depuis les couloirs vers les façades vitrées.

8/8

Toiture-terrasse

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Comme la place d’armes, la toiture du casernement est revêtue de terre cuite. A la Ville d’Amiens, aux étudiants et aux habitants d’inventer les différentes manières d’utiliser cette vaste terrasse avec vue sur la cathédrale Notre-Dame et la tour Perret (voir image numéro 1/8).
Chantier de la citadelle d’Amiens (Somme), par Renzo Piano Building Workshop

Commentaires

Chantier de la citadelle d’Amiens (Somme), par Renzo Piano Building Workshop

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX