En direct

Ces projets d'aménagements contestés
Center Parcs de Roybon - © © Pierre & Vacances

Diaporama

Ces projets d'aménagements contestés

le 18/01/2018  |  Architecture

1/5

Implantation du projet de Center Parcs de Roybon

© © Pierre & Vacances

Ce projet de complexe de vacances du groupe Pierre&Vacances dans la forêt de Chambaran (Isère), est à l'arrêt depuis 2014 à la suite de l'interruption du défrichement par des zadistes. La justice administrative, saisie par des associations écologistes, a retoqué ce projet d'un montant de 390 millions d'euros en 2015. Pierre&Vacances a saisi le Conseil d'Etat.

2/5

A la mi-juillet 2017, les équipes sont arrivées au niveau du tube Sud de la ligne Lyon-Turin pour réaliser l’intersection par le biais de deux fronts d’attaque : côté Est, direction Turin et côté Ouest, direction Saint-Jean-de-Maurienne.

© Caroline MOUREAUX - Photographe

Emmanuel Macron a assuré fin septembre que la France et l'Italie restaient "pleinement engagées" dans la réalisation de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin prévue pour 2030 (coût total prévu de 18,3 milliards d'euros, dont 8,4 pour la France). Le tunnel de 57 km entre la vallée de la Maurienne (Savoie) et le Val de Suse pose cependant des difficultés techniques côté français. Les opposants se font encore entendre mais interviennent moins sur le terrain.

3/5

PHOTO - 6954_441345_k4_k1_1090575.jpg

© © P. DEMAIL / ANDRA

A Bure (Meuse), une "maison de la résistance" a été érigée en 2004 contre le projet de centre d’enfouissement de déchets nucléaires (CIGEO), considéré par Nicolas Hulot comme la "moins mauvaise solution". La construction ne pourra démarrer avant 2022.

4/5

Le projet implique le réaménagement de plus de 11 000 hectares. L’évaluation de l’impact de ce remembrement a été jugée insuffisante cet été par le Conseil national de protection de la nature.

© © Arcos

Nicolas Hulot a exigé que le projet de contournement autoroutier (GCO) de Strasbourg, relancé à la fin des années 1990, soit "sérieusement retravaillé". La mise en service est prévue en 2020, mais cette rocade de 24 km qui doit délester l'autoroute A35 menace l’habitat du grand hamster d'Alsace, espèce protégée. La dernière manifestation avait mobilisé 2 à 3.000 personnes en septembre 2017. Europa city dans le Val d'Oise

5/5

Le complexe EuropaCity est le projet-phare du projet de d'aménagement du triangle de Gonesse sévèrement jugé par le commissaire-enquêteur.

© © Europa-City.

Le projet Europa city, un centre commercial et de loisirs prévu à Gonesse (Val d'Oise), est contesté par 150 personnalités, de l'altermondialiste canadienne Naomi Klein à la présidente de la FNSEA Christiane Lambert. Ce "mastodonte" de 3,1 milliards d'euros porté par Immochan, filiale du groupe Auchan, cofinancé par le chinois Wanda, "engloutirait sous le béton 80 ha de terres agricoles, parmi les plus fertiles d'Europe", dénoncent-elles. Un collectif local demande aussi l'abandon du projet prévu pour 2024.
Ces projets d'aménagements contestés

Commentaires

Ces projets d'aménagements contestés

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX