En direct

Centre culturel Alb’Oru à Bastia (Haute-Corse)
Terre et or - © © J. Bracco & C. Septet

Diaporama

Centre culturel Alb’Oru à Bastia (Haute-Corse)

le 10/12/2015  |  ArchitectureHaute-Corse

1/10

Terre et or

© © J. Bracco & C. Septet

Inauguré le 25 septembre 2015 à Bastia (Haute-Corse), le centre culturel Alb’Oru superpose deux programmes : une salle de spectacles de 300 places et une médiathèque de quartier. La première est « tellurique », alors que la seconde est « aérienne », décrivent l’agence parisienne Devaux & Devaux Architectes et l’agence bastiaise Atel’erarchitecture, lauréates du concours en 2001. Ce double équipement, d’aspect monolithique, se compose d’un socle au béton mat, couleur terre et d’une couronne au métal brillant, couleur or.

2/10

Plan du R+1

© © Devaux & Devaux Architectes / Atel’erarchitecture

Le plan de cet édifice de 2812 m² est compact. La salle de spectacles, aveugle, occupe le cœur de l’édifice ; tandis que la médiathèque s’ouvre en périphérie sur les façades est, ouest et nord. Les locaux techniques occupent la partie sud, trop ensoleillée. Les utilisateurs sont accueillis au rez-de-chaussée, puis montent ou descendent d’un étage pour rejoindre l’un ou l’autre des équipements.

3/10

Lecture

© © J. Bracco & C. Septet

Dans cette médiathèque toute blanche, les rayonnages de livres sont concentrés côté couloir pour privilégier les espaces de lecture côté fenêtre. Dommage qu’une récente opération de logements soit venue gâcher la vue sur mer…

4/10

Coursive

© © J. Bracco & C. Septet

Les espaces de lecture se prolongent à l’extérieur par de vastes coursives en béton. Assis sur des poufs, le public peut lire à l’abri du soleil, protégé par la résille métallique dorée qui laisse passer la vue et la brise. Les coursives facilitent les accès des pompiers et du personnel de maintenance des façades. Leur porte-à-faux procure également de l’ombre au niveau inférieur.

5/10

Dénivelé

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le bâtiment ancre ses trois niveaux dans une pente d’une vingtaine de mètres de dénivelé. Un parking a été aménagé en partie basse du terrain afin de préserver les grands arbres présents en partie haute. Dans quelques années, quand les jeunes pousses plantées au pied de la colline auront pris de l’ampleur, le centre culturel semblera léviter au-dessus d’une canopée. C’est du moins ce qu’annonce l’architecte parisien David Deveaux qui se souvient de la perspective de concours : « Un rectangle doré posé au-dessus d’une forêt. »

6/10

Plan du rez-de-chaussée haut

© © Devaux & Devaux Architectes / Atel’erarchitecture

La salle de spectacles est entourée d’espaces dédiés aux artistes (loges, studios de répétitions, foyer), mais aussi de bureaux administratifs et d’un bar.

7/10

Salle de spectacles

© © Julien Cailly/Banzaiprod

Haute de 14 mètres sous plafond, la salle de spectacles peut aussi bien accueillir des concerts de musiques amplifiées que des chants polyphoniques, avec une scène frontale ou centrale. La capacité est de 1170 personnes en position debout ou bien 300 personnes en position assise sur les gradins rétractables. La salle est entièrement isolée thermiquement et acoustiquement.

8/10

Corse

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Particularité locale, la signalétique et les consignes de sécurité sont rédigées en corse.

9/10

Bar

© © Julien Cailly/Banzaiprod

Situé près de l’entrée entre la salle de spectacles et la médiathèque, le bar accueille le public pour un moment de convivialité ou de lecture en solo. Il se prolonge par une terrasse en plein air.

10/10

Rayonnement

© © Julien Cailly/Banzaiprod

La construction du centre culturel Alb’Oru s’inscrit dans le programme de rénovation urbaine du quartier populaire de Lupino, au sud de Bastia, à l’emplacement d’une ancienne école primaire. Le nouvel équipement est implanté au pied des grands ensembles de la cité de l’Aurore, construits dans les années 1960. Des clôtures ont été enlevées, ouvrant le parc arboré aux habitants et leur permettant de traverser le site par de grands emmarchements. « Alb’Oru est la contraction des mots corses "alba" (aube) et "oru" (or), traduit l’architecte bastiais Pierre-Jean Monti. Le centre culturel symbolise donc le rayonnement de l’Aurore au-delà du quartier. »
Centre culturel Alb’Oru à Bastia (Haute-Corse)

Commentaires

Centre culturel Alb’Oru à Bastia (Haute-Corse)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX