Capteurs verticaux pour chauffe-eau solaire autovidangeable
Vue générale de la maison et des capteurs - © BBS Energie
Diaporama

Capteurs verticaux pour chauffe-eau solaire autovidangeable

ALAIN SARTRE |  le 26/02/2020  |  100 % eau et énergie Hautes-Pyrénées

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Hautes-Pyrénées
Valider

Les propriétaires de cette maison proche de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, ont fait le choix du solaire pour la production d’eau chaude. Les surfaces de toiture au sud étant trop réduites ou pas assez en pente, l’installateur BBS Énergie a proposé la pose de panneaux en façade.

1/6

Vue générale de la maison et des capteurs

© BBS Energie

Les propriétaires de cette maison dans les Hautes-Pyrénées ont fait le choix des énergies renouvelables pour la production d'eau chaude.

2/6

Deux capteurs de 2,72 m²

© BBS Energie

Les capteurs sont montés en parallèle, avec liaison en tube cuivre isolé, sur un kit de fixation murale à rails verticaux. En autovidange, ils doivent être posés horizontalement avec une forte exigence de précision : inclinaison limitée à 3 mm/m.

3/6

Un accumulateur de 300 litres

© BBS Energie

L'eau du circuit solaire, non glycolée, est puisée au fond du ballon de 300 litres (180 x 67 x 55 cm) en polypropylène et isolation polyuréthane, puis descend dans une épingle qui rejoint la pompe logée en partie basse derrière le cache bleu. En façade, le tube d'évacuation du trop-plein.

4/6

Un ballon prêt-à-raccorder

© Heliofrance

Tête du ballon avec appoint électrique. En arrière-plan, la commande verte du mitigeur thermostatique qui distribue l'ECS. L'échangeur instantané et le stock d'eau morte sont alimentés en eau froide par deux vannes et un disconnecteur type CA prémontés.

5/6

La régulation avec débitmètre

© Heliofrance

Pour piloter le fonctionnement du circulateur à débit variable, le contrôleur prend en compte quatre sondes de température, partagées entre le ballon et les capteurs, ainsi qu'une mesure de débit effectuée sur le retour du circuit solaire. À noter : la mise en place de la sonde en partie haute du champ de capteurs doit être assurée par l'installateur.

6/6

Des liaisons souples

© Heliofrance

En auto-vidange, le fabricant préconise d'utiliser les raccords HF-SolarConnect pour relier les capteurs. Serrées par des colliers clic, à l'aide d'une pince adaptée, ces jonctions souples préservent l'intégrité ainsi que l'étanchéité des entrées et sorties des serpentins hydrauliques. Cette technologie n'est pas conçue pour les installations en pression.

La maison est située dans la campagne, en limite de l'agglomération de Tarbes (65). D'une surface d'environ 90 m², elle comprend plusieurs corps de bâtiment construits au fil des années. Cuisine et salle de bains étant éloignées, la production d'eau chaude est séparée. Les occupants, une famille de quatre personnes, ont fait le choix en 2019 des énergies renouvelables : bois pour le chauffage et chauffe-eau solaire individuel (CESI) pour la salle de bains, en remplacement d'un ancien chauffe-bain fonctionnant au gaz propane.

Eau chaude instantanée

« J'ai installé un kit autovidangeable d'Heliofrance, une PME française basée au sud-ouest de Toulouse », indique Xavier Saint-Marc, gérant de BBS Energie. Heliofrance fabrique à la fois ses ballons et ses capteurs. Ceux-ci, couverts par un Avis technique, intègrent un serpentin hydraulique en tube cuivre de 12 mm soudé par laser sur un absorbeur en tôle d’aluminium. Ils sont conçus pour l'autovidange.

Le méandre forme une pente régulière. Pour éviter les surchauffes ou le gel sans utiliser de glycol, la pompe est arrêtée : l'eau du circuit solaire descend par gravité dans un ballon accumulateur de chaleur. Les capteurs sont alors remplis d'air par le biais d'un évent à pression atmosphérique. D'une contenance de 300 litres, le ballon constitue un stock d'eau « morte » ou « technique ». Son échangeur tubulaire permet une production d'ECS instantanée.

Pas de contre-pente

« Les contraintes en toiture nous ont amenés à placer les capteurs sur un pignon, à hauteur de l'étage », explique l'installateur. Le ballon étant au rez-de-chaussée, au fond du garage, il a fallu réaliser une liaison intérieure apparente d'environ une dizaine de mètres. Pour garantir une pente constante d'au moins 3%, sans risque de stagnation d'eau, le professionnel a utilisé du tube cuivre en barres avec raccords brasés. Dans les cas les plus simples, il fait appel au tube recuit en couronne. Les canalisations bénéficient d'un calorifuge de 20 mm résistant aux UV et aux hautes températures. La jonction avec les capteurs est assurée par des T souples à base de silicone renforcé de fibres aramide.

La mise en œuvre du CESI est simplifiée. « On peut parler d'une pose de type plug & play, y compris pour la régulation », reconnaît Xavier Saint-Marc. Résultat : le prix d'installation est généralement inférieur à 5000 € TTC, voire sensiblement moins dans les cas favorables, avec des aides qui peuvent aujourd'hui diviser la facture par deux.

 

Entreprise : BBS Energie
Lieu : Layrisse (65, Hautes-Pyrénées)
Création : 2014
Gérant : Xavier Saint-Marc
Effectif : embauche temporaire de personnel selon les chantiers
Activité : pose et maintenance d'installations bois et solaires
Clientèle : particuliers

Commentaires

Capteurs verticaux pour chauffe-eau solaire autovidangeable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur