En direct

Le Biotope de Lille, un chantier boosté au préfabriqué
Chantier du Biotope à Lille : atrium - © E.L.
Diaporama

Le Biotope de Lille, un chantier boosté au préfabriqué

Emmanuelle Lesquel (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 30/01/2019  |  ChantiersNordPréfabrication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Technique
Chantiers
Nord
Préfabrication
Valider

Pour réussir à bâtir en 19 mois son « Biotope », 30 000 m2 de bureaux premium en R+7 à Lille, Bouygues bâtiment Nord-Est planifie, très en amont, les différentes tâches et mise sur le préfabriqué. Aperçu en image d’un chantier millimétré.

1/6

Chantier du Biotope à Lille : atrium

© E.L.

« La réalisation de l’atrium est un morceau de bravoure », explique Philippe Poustoly, directeur grand projets Euralille Biotope chez Bouygues Bâtiment Nord-Est. Le 28 janvier sera livrée la poutre acier qui permettra de soutenir la verrière. Ensuite, début février, sera posé l’escalier (livré en plusieurs parties), puis enfin la verrière.

2/6

Chantier du Biotope à Lille : prémurs

© E.L.

Pour gagner du temps les murs sont réalisés à l’aide de prémurs bétons livrés directement sur le chantier. Deux kilomètres de prémurs, soit 7 600 m2 au total, seront installés.

3/6

Chantier du Biotope à Lille : passerelle

© E.L.

Hissée simultanément par deux grues à 9 mètres de haut (R+2), la pose de la passerelle de 35 mètres de long et de 35 tonnes s’est déroulée sans encombres, samedi 19 janvier 2019. Au préalable, il aura fallu assembler au sol les trois tronçons de charpente livrés séparément, puis les bacs du plancher et du toit qui ont été mis en place en même temps que les filets de sécurité. La seconde passerelle, quasi-jumelle, sera posée en R+5, le 23 février.

4/6

Chantier du Biotope à Lille : outils spécifiques

© E.L.

Des outils spécifiques (en rouge) ont été créés pour couler sur place les poteaux de rives et pouvoir sceller entre elles et sur les poteaux les poutres de soutènement (590 au total soit 3,3 kilomètres de long).

5/6

Chantier du Biotope à Lille : modules sanitaires

© E.L.

Les 76 modules sanitaires installés sur le bâtiment sont fournis entièrement finis (carrelages, miroirs, lavabos, etc.) par Ossabois, en direct de leur usine des Vosges.

6/6

Chantier du Biotope à Lille : revêtement

© E.L.

Choix du revêtement de mur intérieur et du sol de l’accueil de bâtiment dans la partie bâtiment témoin construite à côté.

Il fait très froid sur le chantier du Biotope mais pas question de relâcher le rythme. Malgré la glace, les compagnons s’activent sous un beau soleil d’hiver. Pendant que les étages continuent à monter face à l’hôtel de région, au rez-de-chaussée et en R+1 et R+2, les équipements techniques sont déjà en cours d’installation et les sanitaires sont mêmes prêts ! Pour réussir à tout coordonner dans un délai restreint, chaque étape est programmée très en amont.

« Nous avons un directeur de la planification qui vient sur le chantier deux jours par semaine et une personne, dédiée à ces questions est présente tous les jours. En tout 200 personnes travaillent sur le chantier, 250 en comptant l’encadrement », souligne Philippe Poustoly, directeur grand projet Euralille Biotope chez Bouygues Bâtiment Nord-Est. Grâce à cette programmation amont, largement facilitée par une conception en BIM du bâtiment, le chantier utilise plus de 50 % d’éléments préfabriqués, qui lui permettent d’accélérer le tempo.

« Nous installons par exemple des sanitaires déjà entièrement équipés et qu’il ne reste plus qu’à brancher. Pour cela il a fallu en amont faire valider les choix par les futurs utilisateurs qui ont pu visiter les modules avant leur pose », souligne de directeur grand projet qui ajoute : « Nous commençons déjà en bas du bâtiment à tirer les câbles électriques ce qui implique d’avoir déjà réalisé le bilan de puissance ! ». En haut, le bâtiment continue, lui, à pousser.

 

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Linkcity Nord-Est
Maîtrise d’œuvre : Henning Larsen Architects (Copenhague, Danemark)
Maîtrise d’œuvre d’exécution : KeurK Architecture (Lille)
Ingénierie: Setec Bâtiment (structure); Projex (fluides); VS-A (façades); Diagobat (acoustique); Egis (VRD)
Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Nord-Est

 

Même sans l'Agence européenne du médicament, Linkcinty garde le tempo

Lancé dans l’urgence pour être capable d’accueillir à Lille l’Agence européenne du médicament (AEM), le projet Biotope continue sur sa lancée. Même si l’AEM ne viendra pas à Lille, Bouygues Bâtiment Nord-Est continu à mettre le turbo pour ériger l’un des plus grands bâtiments de bureaux (30 000 m2) construit sur la métropole depuis 10 ans. Il s’agit d’être prêt à la fin de l’année pour accueillir le siège de la Métropole Européenne de Lille (MEL) à qui le bâtiment sera loué sur une durée de 18 ans. Linkcity Nord-Est a lancé les travaux début juillet 2018, soit moins d’un an après avoir été désigné lauréat du concours lancé par la SPL Euralille pour l’AEM.

 

 

Commentaires

Le Biotope de Lille, un chantier boosté au préfabriqué

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur