En direct

BIM d’Or 2018 : découvrez les nommés des dix catégories [2/10]
Catégorie entre 5000 et 40 000 m2 en neuf : Ensemble tertiaire Pulse à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) - © Icade/DataSoluce

Catégorie entre 5000 et 40 000 m2 en neuf : Laboratoire de recherche cosmétique (L6) de l'Oréal à Chevilly-Larue (Val-de-Marne)

JULIE NICOLAS |  le 04/09/2018  |  BIM d’OrBIMGrand Paris ExpressGrand ParisIcade

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM d’Or
Numérique
BIM
Grand Paris Express
Grand Paris
Icade
Groupe Legendre
Legendre
BIM d’Or 2018
Valider

1/3

Catégorie entre 5000 et 40 000 m2 en neuf : Ensemble tertiaire Pulse à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)

© Icade/DataSoluce

Pour ce projet tertiaire de près de 30 000 m², le BIM a été utilisé en tout corps d'état, à l'aide d'un export en IFC pour la structure bois et du logiciel Revit pour le reste. Les maquettes numériques de chaque lot sont référencées dans une base de données commune et structurée. Les fiches techniques et autres documents (visas, rapports, détails techniques) de la gestion électronique du chantier (GED) sont mis en lien avec les objets 3D correspondants. Les échanges sont centralisés sur une plateforme dans le Cloud. Cette base de données est structurée en vue de l'exploitation et permet à tous les acteurs d'avoir accès aux informations en temps réel. MOA : Icade. MOE : Fassio Viaud Architectes. Entreprise : Bateg

2/3

Catégorie entre 5000 et 40 000 m2 en neuf : Laboratoire de recherche cosmétique (L6) de l'Oréal à Chevilly-Larue (Val-de-Marne)

© L'Oréal/Bouygues Energie Service.

Cet ensemble tertiaire de 5300 m² est installé sur le campus de L'Oréal, maître d'ouvrage, à Chevilly-Larue. Le bâtiment L6 s'organise en R+3 avec un sous-sol dédié aux équipements techniques. L'édifice a été co-construit avec les futurs résidents grâce au BIM et à la réalité virtuelle. Ces derniers ont pu s'immerger dans leur environnement de travail grâce à la modélisation des laboratoires en 3D, des flux de circulation, etc. Point notable, la maquette numérique devait être compatible avec les logiciels de gestion de patrimoine et d'exploitation. L'objectif est ainsi d'anticiper la préparation des interventions. MOA : L'Oréal. MOE : Cabinet d'architecte Colson associé à Edeis (synthèse BIM). Exploitation/maintenance : Bouygues Energie Service.

3/3

Catégorie entre 5000 et 40 000 m2 en neuf : Immeuble de logements sociaux

© TRAA/Legendre

Livré en avril dernier, l'ensemble de 74 logements se caractérise par la mise en œuvre de béton noir coulé en place et par les nombreuses variations d'angles des façades. Le projet mené en Conception/réalisation/exploitation/maintenance (CREM) se prêtait à la réalisation d'une maquette numérique. En l'occurrence, l'un des points innovants réside dans le partage des éléments sur la plateforme BIMSync. Les équipes ont été attentives aux droits d'accès, aux prises de cotations,  à la 4D, à l'utilisation du BCF... Autre point clé : l'entreprise Legendre a proposé des calepinages de façade associés à des cycles de banches optimisés afin que la réalisation corresponde exactement au dessin de l'architecte. MOA : ICF Habitat La Sablière. MOE : TRAA. Entreprise : Legendre.

Commentaires

BIM d’Or 2018 : découvrez les nommés des dix catégories [2/10]

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur