En direct

Bilan 2014 et prévisions 2015 de la FFB
Évolutions de long terme du logement neuf - © © Source : MEDDE/CGDD/SOeS, [email protected]

Diaporama

Bilan 2014 et prévisions 2015 de la FFB

le 16/12/2014  | 

1/12

Évolutions de long terme du logement neuf

© © Source : MEDDE/CGDD/SOeS, [email protected]

Les permis de construire ont reculé de 9,7 % en 2014 par rapport à 2013

2/12

Évolutions de long terme du non-résidentiel neuf (hors locaux agricoles)

© © Source : MEDDE/CGDD/SOeS, [email protected]

Hors locaux agricoles, les mises en chantier affichent un recul de 10,3 %, pour tomber à 18,6 millions de m² de surface de plancher. Par segment, les plus fortes dégradations se lisent pour les bureaux et les bâtiments administratifs (respectivement -18,8 % et -14,0 %).

3/12

Perspectives d’activité en amélioration-entretien

© © Insee

Le marché de l’amélioration-entretien reste caractérisé par une tendance baissière. En effet, l’évolution de l’activité anticipée par les chefs d’entreprise conduit à retenir une baisse de la production de -0,9 % en 2014, après -1,5 % en 2013. Comme évoqué précédemment, plusieurs facteurs relevant de l’environnement institutionnel expliquent cette tendance.

4/12

Scénario macroéconomique 2015 retenu par la FFB

© © FFB

5/12

Rapport entre autorisations et mises de chantier de logements neufs

© © Estimation : FFB d’après MEDDE/CGDD/SOeS,[email protected]

Compte tenu de la légère hausse des permis et de la stabilisation du rapport entre permis et mises en chantier, ces dernières devraient progresser de 1,5 % en 2015 pour atteindre 304 000 unités.

6/12

Autorisations et mises en chantier de logements

© © Estimation : FFB d’après MEDDE/CGDD/SOeS,[email protected]

En termes de production et compte tenu des délais de chantier traditionnellement observés, l’activité dans le logement neuf se stabiliserait à bas niveau en 2015, sans véritable reprise.

7/12

Rapport entre autorisations et mises en chantier de bâtiments non-résidentiels neufs (hors locaux agricoles)

© © Estimation : FFB d’après MEDDE/CGDD/SOeS,[email protected]

Le rapport entre autorisations et mises en chantier se réduirait en 2015 eu égard au stock encore très élevé de permis non transformés.

8/12

Autorisations et mises en chantier de bâtiments non-résidentiels (hors bâtiments agricoles, en milliers de m² de surfaces de plancher)

© © Estimation : FFB d’après MEDDE/CGDD/SOeS,[email protected]

En termes de production de bâtiments non-résidentiels neufs (y compris locaux agricoles), compte tenu des délais de chantier, le recul devrait être légèrement plus fort en 2015 qu’en 2014, soit -7,9 %.

9/12

Production bâtiment (en millions d’euros constants 2007)

© © Estimation : FFB

Au global, la stabilisation du marché du logement neuf et la légère hausse du marché de l’amélioration-entretien ne permettraient pas de compenser le repli du marché du non-résidentiel neuf. L’activité pour l’ensemble du secteur du bâtiment continuerait donc de se replier en 2015, mais à un rythme moindre qu’en 2014, soit -0,4 %. L’étiage interviendrait au cours de l’année 2015

10/12

Concurrence déloyale et coût horaire

© © FFB

La FFB a mesuré, sur la base d’un chantier-type d’une journée, voire d’un coût horaire, l’écart en termes de coût horaire du travail, entre trois situations : - des travaux réalisés par des salariés français payés dans le respect de la réglementation soit au SMIC plus 20 % (ce qui correspond à la réalité des rémunérations en France dans le secteur du bâtiment), soit au SMIC ; - des travaux réalisés par des salariés en détachement et par une entreprise qui respecte la réglementation. Cela suppose d’estimer l’écart entre les charges sociales françaises et celles du pays d’origine. Le plus simple est alors de se référer à un pays imaginaire avec un écart qui reflète une moyenne entre Pologne, Bulgarie, etc. ; - des travaux réalisés par des salariés en détachement qui ne respectent pas la règlementation. On est alors dans le cas d’une concurrence déloyale avérée.

11/12

Estimation de l'impact des plans de relance du logement de 2014

© © FFB

En année pleine, on estime que le Plan de relance logement de 2014 permettrait de construire 25 000 logements supplémentaires. Par segment de marché, il bénéficierait à environ 11 000 logements dans l’individuel (6 000 suite à l’allongement des différés pour les tranches 2 et 3 du PTZ+ et 5 000 liés à la hausse de 25 % des plafonds d’opération en zone C) et à 14 000 logements dans le collectif. Toutefois, en 2015, on estime que les effets ne se feront véritablement sentir sur les mises en chantier qu’à compter du mois de mai, soit au tiers de l’année. Ainsi, le plan de relance permettrait de construire 7 000 logements individuels et 10 000 logements collectifs supplémentaires en 2015, soit, au global, 17 000 logements. Au final, 287 000 + 17 000 = 304 000 logements seraient mis en chantier en 2015, soit une hausse de 1,5 % par rapport à 2014.

12/12

Perspectives pour l’investissement des collectivités territoriales à l’horizon 2020

© © Source : Guy GILBERT et Alain GUENGANT

Les éléments disponibles laissent prévoir une relative résistance de l’investissement public à court terme, du moins en l’absence de « sur-réaction » des élus locaux, qui s’avèrerait catastrophique dans un contexte de demande privée atone. "Il faut donc que, sur 2015 et 2016, la commande publique continue de jouer son rôle contra-cyclique, ce qui est possible compte du faible niveau d’endettement des collectivités territoriales", estime la FFB.
Bilan 2014 et prévisions 2015 de la FFB

Commentaires

Bilan 2014 et prévisions 2015 de la FFB

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX