En direct

Biennale d’architecture à Lyon, du 8 juin au 9 juillet 2017
Aire d’attente: Fabriques Architectures Paysages/Thierry Boutonnier, mandataire, avec Agence BASE, Biofib’Isolation, Jardin service, SPL Confluence, Vicat - © © Fabriques Architectures Paysages
Diaporama

Biennale d’architecture à Lyon, du 8 juin au 9 juillet 2017

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 03/05/2017  |  RhôneProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Rhône
Profession
Architecture
Valider

1/6

Aire d’attente: Fabriques Architectures Paysages/Thierry Boutonnier, mandataire, avec Agence BASE, Biofib’Isolation, Jardin service, SPL Confluence, Vicat

© © Fabriques Architectures Paysages

Air d’attente pour but d’installer un agro-écosystème urbain qui investit les délaissés de Confluence. Des parcelles en friche seront donc cultivées et valorisées pour enclencher une nouvelle urbanité agricole éphémère. Grâce à des processus agricoles inspirés des techniques rurales contemporaines, sera proposée une culture pour relier valeur d’usage des sols aux matériaux de construction biosourcés tel que le lin, le chanvre ou la paille.

2/6

Archi-Chic: Chic de l’Archi, mandataire, avec SPL Lyon Confluence, Terreal

© © Chic de l’Archi

Avec Chic de l’Archi ! Les 6-14 ans vont participer, à leur manière, à créer la ville de demain, une ville désirable, nouvelle, à leur échelle, soucieuse de l’environnement, adaptée à leurs envies, à leurs besoins. Pour cette première Biennale internationale d’architecture de Lyon, Chic de l’Archi a concocté une programmation spécialement dédiée au jeune public avec la construction d’une «cabane de mes rêves», des mini-conf’, des balades dans le quartier pour découvrir les bâtiments emblématiques, etc.

3/6

Coques en stock: Collectif Craft Test, mandataire

© © Craft Test

Partenaires du projet: Bruno Vuilmet, architecte; Cyril Devogel, architecte et ingénieur territorial; Pierre Vuilmet, designer lumière; Jonathan Goffe, ingénieur des arts et métiers et Kevin Theraud, architecte – Association Port Nord; Tangui Le Bigot, photographe vidéaste Craft Test est un collectif artistique pluridisciplinaire regroupant des architectes, urbanistes, paysagistes, plasticiens, ingénieurs, photographes, concepteurs lumière, etc. Avec Coque en stock, le collectif attend redonner une seconde vie aux épaves de bateaux, une alternative en termes de valorisation, non pas de la matière recyclée mais de l’objet par le détournement. Le réemploi en matériau de construction dans le cadre d’un chantier expérimental constitue un prétexte artistique pour développer des pistes de réflexion par la mise en œuvre d’une architecture de la récupération.

4/6

Faire c’est dire/construire en bois: Tectoniques architectes et ingénieurs, mandataire, avec Jean-Luc Sandoz

© © Tectoniques architectes et ingénieurs/Olivier Vadrot

Fruit d’une collaboration entre les architectes et les ingénieurs du groupe Tectoniques et l’artiste-designer Olivier Vadrot, ce projet trouve son origine dans une forme archaïque qui est celle des premiers gradins en bois de la jeune démocratie athénienne au VIe siècle avant notre ère. Ce type d’édifice ne porte pas encore alors le nom de théâtre mais celui d’échafaudage (Ikrion), se retrouve aujourd’hui dans les espaces du spectacle moderne et contemporain, mais aussi dans ceux de la représentation politique, dans les édifices du sport, dans l’architecture des espaces publics, dans les écoles ou les universités… Le projet prendra donc la forme d’une construction évolutive, rencontre d’un processus de mise en œuvre et d’un public qui en est à la fois l’instigateur et l’utilisateur.

5/6

Hétérotopia: Agence What Time Is I.T., mandataire, avec Ville de Grande-Synthe, Ademe

© © Agence What Time Is I.T.

Hommage à Michel Foucault, «Hétérotopia» est une capsule de vie qui accueille les imaginaires des habitants. À l’intérieur, une ville en miniature met en scène des solutions innovantes pour lutter contre les effets du réchauffement climatique: éoliennes, capteurs solaires, ferme urbaine, systèmes d’échanges locaux, coopératives, voitures électriques, station hydrogène, etc. La scénographie de cette exposition est structurée autour de qautre terrains d’exploration, incarnés par qautre satellites, qui composent la bêta ville: B pour bâtiment, E pour emploi, T pour transport et A pour alimentation.

6/6

Projet Habiter: Michel Philippon/Agence Laisné-Roussel

© © Agence Laisné-Roussel

Le projet Habiter est une étude ouverte sur un habitat futur. Des architectes, designers, paysagistes, urbanistes, ingénieurs, artistes, sociologues, philosophes, éco-agriculteurs, des citoyens sont invités à y participer. Son but est de s’approcher d’une faisabilité pour ses meilleures hypothèses et de réaliser des prototypes et réelles expériences d’habitation. Son fonctionnement et développement se font en réseau ouvert et partagé sur le mode living/ab et fablab.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur