En direct

Avec le projet Samsic, Rennes retrouve sa grandeur architecturale
Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes - © JDS Maupin Maurer
Diaporama

Avec le projet Samsic, Rennes retrouve sa grandeur architecturale

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 09/07/2019  |  ProjetsIlle-et-VilaineEuroRennesMarc MimramIGH

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Projets
Ille-et-Vilaine
EuroRennes
Marc Mimram
IGH
Valider

L’équipe conduite par l’architecte Julien de Smedt est lauréate d’un programme de 32 000 m2 à EuroRennes comprenant quatre bâtiments, dont le futur siège social du groupe Samsic et un immeuble d’habitation de 26 étages qui réinterprète les projets rennais de Louis Arretche et Georges Maillols.

1/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Porté par le groupe Samsic et Bâti Armor, le projet lauréat a été imaginé par l’équipe composée des agences Julien de Smedt (Copenhague et Bruxelles), Stéphane Maupin (Paris), Maurer et Gilbert architectes (Rennes) et Think Tank (Paris).

2/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

La tour, conçue par l’équipe de JDS, réinterprète la tour d’habitation de l’Éperon de l’architecte Louis Arretche et évoque aussi l’architecture de Georges Maillols dans sa géométrie, ses motifs et par son travail subtil du béton.

3/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Au R+11, le jardin partagé (plus de 600 m2;) de la résidence forme une interruption visuelle du volume. Ce jardin suspendu, accessible avec le café et espace fitness des résidents, offre une vue à 360°.

4/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Le bâtiment mixte accueillera une Maison de l’emploi ainsi qu’un hôtel et un restaurant en roof-top.

5/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Un restaurant trouve sa place dans un volume situé au dernier étage du bâtiment mixte.

6/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

L’îlot Blériot Nord accueille les bureaux du groupe Samsic. La construction s’organise en deux immeubles de 8 et 9 étages articulés autour d’un atrium commun.

7/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Au cœur du bâtiment, un grand atrium traversant relie les deux ailes.

8/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Blériot Sud accueille un programme de logements en R+6 avec une surface dédiée aux services ou activités au rez-de-chaussée.

9/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Le bâtiment préserve un cœur d’îlot aménagé en jardin.

10/10

Projet Samsic sur l’îlot Féval à EuroRennes

© JDS Maupin Maurer

Vue intérieure d’un appartement de la tour.

Partout en France, la question de la hauteur fait débat. Rennes n’échappe pas à cette tendance et, en dépit d’une large concertation autour du PLU, plusieurs projets ont du mal à passer auprès de certains riverains. L’ambitieux projet porté par le groupe Samsic et Bâti Armor à EuroRennes sera-t-il de ceux-là ? Pas certain. D’une part, ce nouveau quartier qui se développe autour de la gare de Rennes semble être perçu comme une exception, un quartier à part chez les Rennais, même s’il ne s’agit pas seulement d’un quartier d’affaires et qu’il affiche une réelle mixité. Dès la création de la ZAC, l’îlot Féval a d’ailleurs été identifié parmi les sites pouvant accueillir un immeuble de grande hauteur. D’autre part, le projet retenu a su s’inscrire dans une tradition architecturale, chère au Rennais, en réinterprétant la tour d’habitation de l’Éperon, de l’architecte Louis Arretche, et en évoquant également le travail de Georges Maillols dans sa géométrie, ses motifs et par un travail subtil du béton.
Après tout, c’est à Rennes qu’a été construit le premier IGH (immeuble de grande hauteur) à usage d’habitation de France. Près de 50 ans se sont donc écoulés depuis la construction de la tour des Horizons (1970) de Georges Maillols et celle de l’Éperon (1975). Aussi, ce mardi 9 juillet était un jour bien particulier dans l’histoire architecturale rennaise avec l’annonce du projet architectural lauréat de l’îlot Féval pour la réalisation d’un programme immobilier de 32 000 m2 (quatre bâtiments) comprenant le futur siège social de Samsic.
Lancé à l’automne 2018, le concours a mobilisé 84 équipes internationales, parmi lesquelles cinq ont été retenues pour y travailler et participer à une première présentation, le 30 avril 2019. À l’issue de cette audition, les équipes conduites par Julien de Smedt et Marc Mimram se sont retrouvées finalistes et ont peaufiné leur projet.

Sur le même sujet Projet Samsic à EuroRennes: les propositions non retenues

 

Ambitieux et intemporel

 

C’est finalement le projet porté par l’équipe composée des agences Julien de Smedt (Copenhague et Bruxelles), Stéphane Maupin (Paris), Maurer et Gilbert Architectes (Rennes) et Think Tank (Paris) qui remporte la consultation. Ce projet présente une grande adéquation aux caractéristiques attendues des différents programmes et un dessin architectural à la fois ambitieux et intemporel, à l’instar de l’Éperon et des Horizons, les deux tours grandes sœurs. Chaque bâtiment a une silhouette particulière en lien fort avec le programme qu’il abrite : un restaurant qui lévite en balcon sur la ville, un atrium végétal pour les bureaux et des logements qui se nichent dans les plis de la tour, chacun avec une terrasse protégée.
Le dessin du volume de la tour de 26 étages (R+26) s’évase au fur et à mesure qu’il s’élève, se « pince » au R+11 et s’élance à nouveau. Sur l’ensemble de la tour on retrouve le principe des encorbellements successifs qui permettent d’évaser le volume au fur et à mesure qu’il s’élève. Ainsi, tout en minimisant l’emprise au sol conseillée, la surface développée est optimisée, ce qui permet ensuite de sculpter l’espace. La compacité de la volumétrie permet de limiter les déperditions thermiques. La présence végétale est synonyme de lieux partagés pour les habitants au sein de chacun des éléments du projet, avec un plateau planté à mi-hauteur de la tour pour créer un jardin commun, une toiture-jardin pour les logements, des jardins d’hiver intégrés aux façades des bureaux ou une « cascade végétale » pour la façade sud de l’immeuble mixte, en cœur d’îlot. Enfin, les deux premiers niveaux de la tour (1 067 m2) accueilleront des commerces, dont le loyer, perçu par la copropriété, permettra d’en réduire les charges.

 

Performance environnementale et mixité

 

Si le programme se caractérise d’emblée par sa grande hauteur, il vise aussi une très basse consommation énergétique et une très faible empreinte carbone. Raccordée au réseau de chaleur urbain, cette opération s’est donnée pour objectif d’atteindre le niveau de performance énergétique E3 C1. Et n’oublions pas que nous sommes à Rennes. Conformément aux exigences fixées par le programme local de l’habitat pour la ZAC EuroRennes, la tour comprend 28 logements en accession sociale (OFS) sur 180 logements au total. Lors de sa livraison, en 2024, il s’agira donc du premier immeuble de grande hauteur mêlant des logements en accession libre et de l’accession sociale.

Les acteurs du projet

Ville de Rennes et Rennes Métropole
Aménageur de la ZAC : Territoires Publics
Urbanistes de la ZAC : FGP
Porteurs du projet : Groupe Samsic avec Bâti Armor (promoteur)
Construction : Groupe Legendre
Commercialisation : Blot

 

Commentaires

Avec le projet Samsic, Rennes retrouve sa grandeur architecturale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur