En direct

Avec Aldilonda, Bastia s’offre un balcon sur la Méditerranée
Travaux en hauteur - © Ville de Bastia
Diaporama

Avec Aldilonda, Bastia s’offre un balcon sur la Méditerranée

Emmanuelle Picaud |  le 11/12/2019  |  ChantiersRéalisationsProjetsCorse

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Infrastructures
Chantiers
Réalisations
Projets
Corse
Valider

Les travaux de ce nouvel axe structurant pour la ville s’effectuent dans un cadre spectaculaire, à quelques mètres au-dessus de la mer.

1/5

Travaux en hauteur

© Ville de Bastia

Vingt-six cordistes se relaient sur le chantier d'Aldilonda, à Bastia, en Corse

2/5

Contraintes maritimes

© Ville de Bastia

Les 23 consoles qui soutiendront le tablier sont progressivement posées à seulement 5 mètres au-dessus de la mer. Les jours de tempête, les ouvriers ne peuvent pas travailler.

3/5

Ferraillage de dalle

© Ville de Bastia

Les parties les moins accidentées de la route sont réalisées sur dalles. Ici les ouvriers préparent le ferraillage d'une future dalle.

4/5

Coulage de dalle

© Ville de Bastia

La partie en dalle est bétonnée. Le béton est directement coulé sur place.

5/5

Aldilonda

Longue de 450 m, la route longera la falaise qui soutient l'ancienne citadelle de Bastia. Ici, une vue de synthèse montre la future promenade imaginée par Dietmar Feichtinger Architectes et Buzzo Spinelli.

Nichés à flanc de falaise, les visages exposés aux embruns marins, les cordistes s’affairent pour poser les consoles et sceller les derniers ancrages. Depuis plusieurs mois déjà, une trentaine d’entre eux se succèdent pour réaliser une des constructions les plus attendues de Corse : la promenade de l’Aldilonda, à Bastia.

Ce chantier spectaculaire porté par la municipalité vise à construire un axe de déplacement pour les piétons et les cyclistes longeant le socle rocheux de l’ancienne citadelle, classée Monument historique.

 

Emblème architectural

 

La maîtrise d’œuvre a été confiée à l'architecte Dietmar Feichtinger, connu pour ses travaux sur des ouvrages spéciaux comme la passerelle Simone de Beauvoir à Paris, ou la passerelle du Mont Saint-Michel dans la Manche. Pour ce projet dont le coût est estimé à 7, 2 millions d’euros H.T, ce dernier s'est associé à un enfant du pays, l’architecte Jean-Philippe Spinelli


Ensemble, ils ont imaginé un ouvrage d’environ 450 m de long, qui suit le tracé de la falaise et qui surplombe la Méditerranée. Le projet se compose de sections assez techniques, dont une partie en galerie de 25 m de long située au niveau de l’ancienne poudrière, et d’une promenade de 300 m de long en balcon, qui alterne entre des passages avec un tablier reposant sur des consoles et des accès en dalles coulées sur le rocher. « Nous avons beaucoup travaillé sur la résistance des matériaux ainsi que sur la géométrie de l’ouvrage, qui sera soumis à une forte houle », détaille Dietmar Feichtinger.

 

Imprévus techniques

 

Sur place, les équipes se sont heurtées à des difficultés techniques. « La géotechnique s’est avérée compliquée, avec par endroits une roche altérée. Nous avons rencontré des plans de failles et des veines argileuses qui nous ont contraint à utiliser des barres d’ancrages de 24 m de long pour les consoles », observe Jean-Philippe Spinelli. Des cavités ont également été constatées à certains endroits. A cause de ces imprévus, le projet a pris du retard. La livraison, prévue initialement pour les municipales, a été reportée à l’été 2020.


La municipalité actuelle a toutefois fait remarquer qu’elle prendra « le temps qu’il faudra » pour réaliser « ce projet hors norme ». Cette dernière attend en effet beaucoup de ce projet structurant pour la ville. La promenade Aldilonda n’est pas qu’un projet de transport. Elle doit aussi réconcilier deux quartiers de Bastia : le sud, qui concentre les catégories les moins favorisées, et le nord, plutôt perçu comme « riche ». « Aldilonda doit réconcilier ces deux parties de Bastia, mais aussi redonner une identité maritime à la ville, qui l’a perdue ces dernières décennies », espère son maire, Pierre Savelli.

 

Commentaires

Avec Aldilonda, Bastia s’offre un balcon sur la Méditerranée

Votre e-mail ne sera pas publié

jlm

13/12/2019 17h:02

Fier d'avoir participé à ce projet ambitieux, technique, original et écologique. Jean-Luc MEDORI Géomètre-Expert à BASTIA

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur