En direct

Avant-goût en images du Pavillon français de le 14e Biennale internationale d’architecture de Venise (Italie)
Présentation - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Diaporama

Avant-goût en images du Pavillon français de le 14e Biennale internationale d’architecture de Venise (Italie)

le 15/04/2014  |  ProfessionArchitectureEurope

1/7

Présentation

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication et Jean-Louis Cohen, architecte, historien et commissaire du Pavillon français pour la 14e Biennale internationale d’architecture de Venise (7 juin-23 novembre 2014), le 15 avril 2014 à Paris, rue de Valois.

2/7

Projet

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Dans le petit édifice de 310 m² installé dans les Giardini, l’agence d’architecture Projectiles aura la charge de mettre en scène «une lecture critique du chemin de l’architecture française vers la modernité». «Depuis 1914, la France aura au moins autant "absorbé" cette modernité qu’elle l’aura façonnée », explique l’architecte et historien Jean-Louis Cohen. Les quatre salles du Pavillon français aborderont ainsi le thème sous quatre éclairages différents.

3/7

Thème 1 - «Jacques Tati et la villa Arpel : objet de désir ou machine ridicule?»

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Personnage central du film de Tati « Mon Oncle » (1958), la villa Arpel continue, à plus de cinquante ans de distance, à symboliser le rêve d’une vie rendue plus facile par la machine, qui tourne parfois à la farce… « Elle illustre surtout le rendez-vous manqué, à de rares exceptions près, entre l’architecture moderne et la maison individuelle », souligne Jean-Louis Cohen.

4/7

Thème 2 - «Jean Prouvé : imagination constructive ou utopie? »

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Constructeur, architecte, ingénieur autant qu’artisan, le ferronnier nancéien et génial «tortilleur de tôles», Jean Prouvé, incarne une vision de la modernité au travers de ses cours au Conservatoire national des Arts et Métiers. Apôtre de solutions légères en métal et en bois, ses propositions seront supplantées par l’industrie lourde du béton et de la préfabrication. Ses maisons-prototypes destinées à être produites en série, et perfectionnées sans relâche pendant plus de trente ans, échoueront pour la plupart à être industrialisées…

5/7

Thème 3 - « La préfabrication lourde : économies d’échelle ou monotonie? »

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La préfabrication en béton s’imposera en France après 1945. Importée d’Allemagne, elle s’exportera ensuite en URSS puis à Cuba, au Chili, etc. avec des fortunes diverses. Les grands chantiers de la reconstruction dessinent alors le nouveau visage du pays, tandis que les recherches actuelles sur les bétons à ultra-haute résistance redonnent au procédé un regain de créativité.

6/7

Thème 4 - « Le grand ensemble d’habitation : hétérotopie salvatrice ou lieu de réclusion?»

© © Marcel Lods / Fonds Lods. Académie d'architecture / Cité de l'architecture et du patrimoine-Archives d'architecture du XXe siècle

Dans l’immédiat après-guerre, plus de 300 quartiers d’habitation se créent en périphérie des villes françaises, promesse d’une vie heureuse à une population qui ne connaissait pas le chômage… Accueillis alors avec enthousiasme, ils sont devenus, avec la crise, synonymes de relégation. Exemple emblématique, la Cité de la Muette à Drancy (Beaudouin, Lods et Bodiansky, architectes, 1934), «un lieu construit contre la ville, inachevé et peuplé de gendarmes» selon Jean-Louis Cohen, devenu par la suite un camp de concentration nazi… Une interrogation particulièrement aiguë sur « les travers de la politique des grands ensembles» menée alors…

7/7

«La modernité en France : promesse ou menace? 101 bâtiments 1914-2014»

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Un ouvrage piloté par Jean-Louis Cohen, «La modernité en France : promesse ou menace? 101 bâtiments 1914-2014» sera publié aux éditions Dominique Carré. Il accompagnera l’exposition, de même qu’un film de Teri Wehn-Damisch, diffusé en boucle dans le Pavillon français, qui convoquera les mânes de Jacques Tati, Jean-Luc Godard, les actualités de la Gaumont aussi bien que la propagande d’époque du ministère de la Reconstruction…
Avant-goût en images du Pavillon français de le 14e Biennale internationale d’architecture de Venise (Italie)

Commentaires

Avant-goût en images du Pavillon français de le 14e Biennale internationale d’architecture de Venise (Italie)

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX