En direct

Autoconsommation pour un bâtiment tertiaire à énergie positive
L’immeuble est implanté au centre-ville dans un ensemble hétéroclite et sur une parcelle complexe. - © © Sergio Grazia

Diaporama

Autoconsommation pour un bâtiment tertiaire à énergie positive

le 18/02/2014  |  Technique

1/7

L’immeuble est implanté au centre-ville dans un ensemble hétéroclite et sur une parcelle complexe.

© © Sergio Grazia

La réponse des architectes : une façade monolithique aux formes arrondies qui ressemble à celle d’un puzzle.

2/7

La structure béton du bâtiment qui favorise l’inertie est isolée par l’extérieur (deux couches croisées de laine de roche de 10 cm d’épaisseur).

© toute utilisation interdite sans accord écrit de la part de l'auteur

L’habillage en solide surface a été mis en œuvre sur une structure métal dotée de rupteurs thermiques.

3/7

La lumière naturelle est favorisée par de grandes baies vitrées aux angles.

© toute utilisation interdite sans accord écrit de la part de l'auteur

Les autres ouvertures sont réparties sur une trame de 1,35 m. Elles représentent 40% du linéaire de la façade. Dix types de vitrages ont été mis en place pour répondre aux contraintes thermiques et sécurité de chaque façade.

4/7

Pour renforcer le caractère passif du bâtiment, les menuiseries sont sans ouvrant.

© toute utilisation interdite sans accord écrit de la part de l'auteur

Cette contrainte implique la mise en place d’une centrale double flux de qualité et économe. Les ventilateurs ont une consommation de 0,59 W/m3.h.

5/7

440 modules photovoltaïques ont été installés en toiture-terrasse.

© toute utilisation interdite sans accord écrit de la part de l'auteur

Les centrales d’air sont installées sous les modules.

6/7

Le parking semi-enterré bénéficie d’un éclairage naturel et surélève le premier étage de bureau au-dessus de la rue.

© toute utilisation interdite sans accord écrit de la part de l'auteur

En outre, cinq véhicules électriques seront proposés aux occupants en autopartage.

7/7

Chauffage et rafraîchissement sont assurés par des panneaux rayonnants qui intègrent les luminaires et dispositifs acoustiques.

© © Fassio Viaud / Sergio Grazia photographe

La PAC 6 tubes sur nappe phréatique a un COP très performant (4,87), stable indépendamment des conditions extérieures.
Autoconsommation pour un bâtiment tertiaire à énergie positive

Commentaires

Autoconsommation pour un bâtiment tertiaire à énergie positive

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX