En direct

Au théâtre du Maillon, la machine se met en route
Façade - © Milena Chessa / Le Moniteur.fr
Diaporama

Au théâtre du Maillon, la machine se met en route

MILENA CHESSA |  le 04/12/2019  |  Bas-RhinEquipement culturelBéton

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Bas-Rhin
Equipement culturel
Béton
Valider

La scène européenne ouverte depuis le 23 novembre à Strasbourg (Bas-Rhin) a été conçue par l’agence d’architecture LAN comme un espace de production artistique hyper-flexible.

1/10

Façade

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Ouvert depuis novembre 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin), le nouveau théâtre du Maillon est reconnaissable à sa façade en béton noir teinté dans la masse et ses grandes baies vitrées. Il a été conçu par l’agence d’architecture LAN en 2013.

2/10

Site

© LAN

Le théâtre est situé au nord du boulevard de Dresde. Il était auparavant au sud de cette artère, installé dans une halle du parc des expositions aujourd’hui détruite.

3/10

Rez-de-chaussée

© LAN

L’édifice comporte deux salles de spectacles : l’une de 40 x 26 m, l’autre de 22 x 20 m. Elles sont desservies depuis un hall d’accueil disposant d’un bar-restaurant. Des espaces de représentations en plein air bordent les façades nord et sud.

4/10

Accueil

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le public est accueilli dans un vaste hall qui, grâce à ses volets acoustiques mobiles et ses rails techniques au plafond, peut se transformer en salle d’expositions, de conférences ou de concerts.

5/10

Circulations

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les espaces de circulations bénéficient d’une hauteur sous plafond de 14 mètres. Les parois préfabriquées en béton délimitent l’espace des deux salles de spectacles et du hall.

6/10

Grande salle

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La grande salle de 714 places et la petite salle de 254 places disposent de gradins rétractables qui permettent de positionner les spectateurs sur un ou plusieurs côtés de la salle.

7/10

Coupes

© LAN

L’agence LAN a souhaité bâtir le plus de vide possible afin d’offrir la plus grande liberté d’usage aux artistes.

8/10

Foyer

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Le foyer est presque entièrement vitré sur le patio. La partie supérieure du vitrage est fixe, tandis que la partie inférieure coulisse.

9/10

Patio

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Aux beaux jours, le patio peut accueillir des spectacles en plein air. Les baies vitrées coupent le vent et cadrent le paysage alentour, notamment la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

10/10

Wacken

© Milena Chessa / Le Moniteur.fr

La construction du théâtre du Maillon participe à la transformation urbaine du quartier du Wacken, relié au centre-ville par le tram.

Le rideau s’est levé le 23 novembre 2019 sur le nouveau théâtre du Maillon à Strasbourg (Bas-Rhin). L’édifice de 7017 m² a été construit en deux ans dans le quartier du Wacken, où la scène européenne était déjà installée - de manière provisoire - au sein du parc des expositions.

Lors de l’inauguration, le 1er octobre dernier, le président de la République Emmanuel Macron a déclaré : « Ce nouveau lieu, nous vous le devons, cher Umberto Napolitano, à vous et à votre agence d’architectes [LAN, NDLR] qui avez inventé un lieu magique qui pourra sans cesse se réinventer, être reconfiguré, remodelé. Car au fond le Maillon accepte de se sédentariser mais pas de se figer ». Et d’ajouter : « L’architecture n’est pas un geste qui termine mais qui commence. »

 

Un théâtre conçu comme une fabrique

 

Convaincue que « le vide est l’espace des possibles », l’agence LAN a imaginé « un bâtiment hyper-flexible, sans limite entre ce qui est scénique et ce qui ne l’est pas ». Le spectacle peut se prolonger en dehors des deux salles dédiées, notamment dans le hall d’entrée, grâce à l’installation de rails techniques et de volets acoustiques mobiles. Des cloisons vitrées coulissent le long du foyer afin d’accéder à un vaste patio où des représentations en plein air peuvent être organisées. « D’habitude tout est fermé dans un théâtre, ici tout est ouvert, au contact », indique Umberto Napolitano.

Tout est également à la même échelle. Les espaces de circulation disposent d’une hauteur sous plafond identique à celle de la grande salle de spectacles, dont le gril technique est positionné à 14 mètres. Cette cote correspond aussi à la taille des voiles en béton brut qui structurent l’édifice. « Il n’y a aucune décoration, tout est issu de la structure comme dans une usine, souligne l’architecte. Ce théâtre a été conçu comme une fabrique, une machine artistique. »

D’immenses baies vitrées (5 x 6 m) laissent transparaître l’activité interne, de l’atelier de menuiserie au rez-de-chaussée aux bureaux de l’administration à l’étage, en passant par les loges. Cette configuration participe à la volonté de la directrice du Maillon, Barbara Engelhardt, d’inviter le spectateur à « être partie prenante de la création ».

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Strasbourg.
Maîtrise d’œuvre : LAN, architecte ; Changement à vue, scénographe ; Franck Boutté Consultants (consultant HQE) ; Cabinet Lamoureux, acoustique ; Bureau Michel Forgue, économiste ; Batiserf, BET structure ; Terrell Group/Ingedec, BET CET, CVC et CFO/CFA ; Terrell Group, ascenseurs ; Namixis & SSICOOR, coordinateur SSI ; C2Bi, OPC.
Entreprises : Albizzati (gros œuvre), Schoenenberger (étanchéité), Hefi (menuiseries extérieures), Interdecor - Groupe Bier (menuiseries intérieures, mobilier), Laugel et Renouard (serrurerie, métallerie), Olry Cloisons (cloisons, doublages, faux-plafonds), Parthos (murs mobiles, cloisons mobiles), Guinamic (revêtements de sols durs), Abry Arnold (revêtements de sols souples et en caoutchouc), Decopeint (peinture), Sanichauf (désenfumage, plomberie), Eiffage Energie (courants forts et courants faibles), Est Ascenseurs (appareils élévateurs), Mecascenic (serrurerie scénique), BC CAIRE (machinerie scénique, rideaux, teintures), La Parqueterie (gradins télescopiques et fauteuils), Schnell (équipement de cuisine).
Surface : 7017 m².
Budget : 20 M€ HT.

Commentaires

Au théâtre du Maillon, la machine se met en route

Votre e-mail ne sera pas publié

berbert49

05/12/2019 14h:56

le maillon semble très inspiré du QUAI, Centre Dramatique National des pays de la Loire à ANGERS (49) aussi bien au niveau de sa configuration que de sa flexibilité. Le Quai a été inauguré en 2007 Plagiat ou pas???

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur