En direct

Architecture : à Helsinki, l’art s’expose au fond des puits
Étonnante topographie - © Mika Huisman/Amos Rex

Diaporama

Architecture : à Helsinki, l’art s’expose au fond des puits

Marie-Douce Albert |  le 29/08/2018  |  EuropePatrimoineMuséeEspace publicExtension

Le 30 août, la capitale finlandaise s’offre un nouvel équipement culturel avec l’ouverture de l’Amos Rex. L’institution réunit un monument du modernisme, le Lasipalatsi, et de nouvelles galeries d’exposition souterraines et éclairées par de grands canons à lumière.

1/7

Étonnante topographie

© Mika Huisman/Amos Rex

Sur cette place publique décrite par les architectes de l’agence JKMM comme « l’une des plus importantes d’Helsinki », des volumes ont surgi du sol. Ces grands canons à lumière permettent d’éclairer naturellement les salles d’exposition du nouveau centre culturel Amos Rex, construites en souterrain.

2/7

Institution moderne

© Tuomas Uusheimo

La création de l’Amos Rex repose sur la rénovation et l’extension en sous-sol d’une icône d’Helsinki, le pavillon Lasipalatsi (ou Palais de verre). Construit en 1936, il a été reconnu comme l’un des chefs-d’œuvre du modernisme finlandais par Docomomo (soit l’organisme international qui milite pour la préservation des « Momo », les monuments modernes.)

3/7

Pavillon pas si temporaire

© Musée municipal d'Helsinki

A l’époque construit par trois jeunes architectes finlandais, Viljo Revell, Heino Riihimäki et Niilo Kokko, le Lasipalatsi (ici dans les années 1950) était censé n’être qu’un bâtiment temporaire. Ce complexe abritant un cinéma, des boutiques et restaurants a néanmoins perdura, puis s’est détérioré au fil du temps. Il a bénéficié d’une première campagne de restauration dans les années 1990.

4/7

Pris de haut

© Tuomas Uusheimo

Pour réaliser les nouvelles salles d’exposition, 13 000 m² de roches ont dû être excavés.

5/7

Coupe

© JKMM

La structure des toitures en dômes a permis aux architectes de l’agence JKMM d’aménager un espace d’exposition très flexible puisque dépourvu de poteaux intermédiaires.

6/7

Dômes en positif, voûtes en négatif

© Tuomas Uusheimo

Alors qu’à l’extérieur, les dômes ressemblent des puzzles en trois dimensions dont les pièces sont en béton, les plafonds tout aussi courbes des espaces d’exposition arborent un pointillé de disques de métal perforé recouvert de tissu.

7/7

Espace ludique

© Mika Huisman/Amos Rex

A l’issue du chantier, les habitants d’Helsinki ont découvert que la place publique à l’arrière du Lasipalatsi était devenue le terrain de nouvelles aventures.

A Helsinki, en Finlande, le Bio Rex est un cinéma historique abrité dans le Palais de verre, ou Lasipalatsi en version originale, un édifice achevé en 1936 et emblématique de l’architecture moderne. A quelque 400 m de là, le musée d’art Amos Anderson présentait, lui, depuis 1965 la collection privée de l’entrepreneur et homme de presse dont il porte le nom. Si ce dernier établissement est aujourd’hui fermé et en attente de rénovation, le mariage des deux institutions a donné naissance à l’Amos Rex (site officiel, en anglais). Ce nouvel équipement, qui ouvre au public le jeudi 30 août, vient compléter l’offre culturelle déjà riche dans ce quartier de la capitale finlandaise.

La Konstsamfundet, fondation créée dans les années 1940 par Amos Anderson, a en effet financé les 50 millions d’euros nécessaires à la rénovation et l’extension du Lasipalatsi. Ainsi, l’agence d’architecture finlandaise JKMM a conçu les 2 200 m² d’espaces d’exposition qui sont venus se glisser sous la place publique située à l’arrière l’édifice. Pour être souterraines, les nouvelles salles n’en affirment pas moins leur présence : en créant de grands puits de lumière pour les éclairer naturellement, les architectes ont modelé les pentes douces d’un espace public étonnant et ludique.

Commentaires

Architecture : à Helsinki, l’art s’expose au fond des puits

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur