En direct

17 logements sociaux pour la RIVP à Paris (11e), par Baudouin Bergeron architectes
Façade est sur rue - © © Luc Boegly

Diaporama

17 logements sociaux pour la RIVP à Paris (11e), par Baudouin Bergeron architectes

le 26/02/2013  |  ArchitectureParisBepos

1/10

Façade est sur rue

© © Luc Boegly

L’agence d’architecture Baudouin Bergeron a livré en février 2013 à la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) une opération de 17 logements sociaux située 7, rue Guénot (11e). Le bâtiment, construit sur un terrain de 18x22 m, compte six niveaux. Les dalles (6 cm) et les refends (20 cm) sont en structure béton ; tandis que les façades (30 cm) sont en ossature bois avec isolation intégrée. Des cassettes en aluminium dessinent la façade sur rue, éclairée par le soleil du matin.

2/10

Entrée

© © Luc Boegly

Dans l’entrée de l’immeuble, les pavés en pierre récupérés lors de la démolition du bâtiment existant côtoient les parois ajourées en aluminium qui laissent passer l’air, la lumière et la vue sur la rue. Le faux-plafond en acier Inox poli-miroir agrandit l’espace généreux de rez-de-chaussée (3,10 m de hauteur).

3/10

Cage d’escalier

© © Luc Boegly

Escalier et ascenseur sont réunis au cœur de l’immeuble dans une cage aux murs et aux paliers pavés de verre coupe-feu 1h (La Rochère). Une verrière zénithale transforme le volume en puits de lumière. « Cet éclairage naturel peut inciter les habitants à prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, au moins pour descendre, et ainsi faire des économies d’énergie », souligne l’architecte Hélène Bergeron.

4/10

Second jour

© © Luc Boegly

Les pavés de verre ont aussi pour objectif d’éclairer en second jour les paliers de distribution des appartements, ainsi que les pièces humides (cuisine, salle-de-bains). Même par temps couvert, le besoin d’éclairage artificiel ne se fait pas ressentir.

5/10

Miroir réflecteur

© © Luc Boegly

Les chambres disposées côté rue, façade est, sont équipées de systèmes asymétriques d’occultation des baies. Ils permettent alternativement de capturer les rayons du soleil par réflexion sur la face interne d’une persienne Inox réfléchissante, ou de s’en protéger par une persienne métallique ajourée. Les menuiseries sont de type alu-bois triple vitrages 4/16/4/16/4 peu émissifs, lame Argon (Biber menuiseries passives Uw=0,85 W/m2K).

6/10

Terrasse

© © Luc Boegly

Appartements traversants et studios mono-orientés bénéficient d’une profonde terrasse (1,35m), orientée à l’ouest. L’accès se fait de plain-pied depuis le séjour via une ouverture de 3,60x2,20 m. Un volet ajouré à motif végétal coulisse au niveau du garde-corps vitré pour filtrer le soleil de l’après-midi. Le renouvellement d’air s’effectue par une ventilation mécanique contrôlée simple flux, régulée en fonction de l’hygrométrie des pièces avec ventilateurs très basse consommation.

7/10

Façade ouest sur cour

© © Luc Boegly

Afin de limiter les ponts thermiques engendrés par la présence de balcons, ceux-ci sont installés sur une structure métallique autostable désolidarisée du bâtiment. Cette structure légère est maintenue contre la façade ouest par des rupteurs de ponts thermiques au niveau des poutres métalliques (Costeba). La végétation devrait progressivement grimper le long des espaliers. Une cuve enterrée de 5000 litres récupère les eaux pluviales destinées à l’arrosage automatique du jardin.

8/10

Installations techniques

© © Luc Boegly

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont assurés par deux chaudières à gaz à condensation montées en cascade (De Dietrich MCA 45 Kw). Autre dispositif : la récupération d’énergie sur les eaux grises des douches grâce à un échangeur de type Powerpipe.

9/10

Toiture technique

© © Luc Boegly

Le préchauffage de l’eau chaude sanitaire s’effectue via une installation de 35 m2 de capteurs solaires thermiques en toiture (Clipsol). Cette même toiture est également recouverte par 127 m2 de panneaux solaires photovoltaïques monocristallins, posés en « intégration simplifiée inclinés à 17 degrés » (Sanyo hit 245). La puissance installée est de 21 kWc, et la production est de 17700 kWh/an.

10/10

Inauguration le 25 février 2013

© © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

De gauche à droite : René Dutrey, adjoint au maire de Paris, chargé du développement durable, de l’environnement et du Plan climat ; Laurence Baudouin, architecte ; Hélène Bergeron, architecte ; Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris, chargé du logement ; Patrick Bloche, maire du 11e arrondissement de Paris et Pierre Aidenbaum, président de la RIVP.
17 logements sociaux pour la RIVP à Paris (11e), par Baudouin Bergeron architectes

Commentaires

17 logements sociaux pour la RIVP à Paris (11e), par Baudouin Bergeron architectes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX