Régions Toulouse

Wood’Art, le phare de la Cartoucherie

Le permis de construire pour la tour bois de La Cartoucherie – la plus haute de l’écoquartier – sera déposé en décembre. Wood’Art sera un bâtiment réalisé à 76 % en bois et conçu par Dietrich Untertrifaller Architectes, associé à l’agence toulousaine Seuil Architecture, sous la maîtrise d’ouvrage du promoteur Icade. Il a remporté en septembre le concours « Immeubles à Vivre bois » d’Adivbois. Le projet dans lequel il s’insère est constitué de deux parties séparées par une venelle : d’un côté la tour avec des bâtiments d’habitations en second plan et, de l’autre, une surface commerciale (2 720 m2 ) et d’autres logements (8 500 m2 ).

Bois massif et terre cuite. Les six premiers étages de la tour Wood’Art seront réservés à l’hôtel Eklo et les trois derniers à des logements. Ces éléments reposeront sur un socle commun et végétalisé qui accueillera des commerces et sous lequel se glissera le parking. La structure en R + 9 de 13 000 m2 SP sera réalisée en poteaux-poutres en bois massif lamellé croisé (CLT) et reposera sur un socle béton, « pour assurer la pérennité », précise Anne Mochel, directrice de l’agence parisienne de Dietrich Untertrifaller Architectes. Le bois ne sera visible que dans les loggias et coursives, afin de le protéger des intempéries. Les architectes ont préféré mettre en avant la terre cuite qui constituera la double peau de la tour, « un matériau naturel et sain qui absorbe la chaleur et participe au confort thermique », explique Anne Mochel. Et sa couleur fait écho à celle des briques rouges de la halle voisine.

Les architectes ont travaillé sur une transition douce entre les deux ensembles grâce à un jardin planté au-dessus des commerces et réalisé par le bureau d’études IDTEC. « Les paysagistes ont imaginé un espace vallonné qui déborde. Il sera réservé aux propriétaires, mais visible de la place », détaille la directrice.

Box préfabriqués pour l’hôtel. Le bois sera particulièrement valorisé à l’intérieur des logements, avec des panneaux CLT apparents au plafond pour améliorer le confort. Si la construction bois des logements reste classique, l’hôtel sera constitué de box préfabriqués et assemblés sur place par l’entreprise chargée de toute la structure bois, Maître Cube. La livraison est prévue dans le courant de l’année 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X