Autres

Wonderwall Colette Paris

Mots clés : Architecture intérieure - Verre

Il semblerait que ce ne soient plus dorénavant les ouvertures de boutiques qui créent l’événement, mais plutôt les réouvertures. Voire les fermetures d’ailleurs… Le Royal Monceau a défriché la voie avec sa très médiatisée « Demolition Party » en invitant artistes et autres people à venir jouer les casseurs à l’intérieur du palace, qui, tel un phénix de l’hôtellerie next gen doit renaître de ses gravats sous la houlette de Philippe Starck à l’automne 2009. Et Colette, LE concept store parisien a, comme à son accoutumée, su préempter cette tendance pour en faire un ingrédient de « branchitude » supplémentaire. D’une part parce que, pendant la fermeture pour travaux, le magasin s’est fragmenté en différentes petites entités toutes plus événementielles les unes que les autres (un corner chez Gap à New York, un mini-Colette éphémère, abrité en voisin place du marché Saint-Honoré dans l’annexe de la boutique Comme des Garçons Parfums). D’autre part parce que la rénovation en elle-même a été confiée à Masamichi Katayama, fondateur de Wonderwall, qui a...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 2008 du 01/12/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X