Régions

Witry-lès-Reims Un collège cultivant les contrastes

Tel un kaléidoscope, le collège de Witry offre une image toujours renouvelée, grâce à un mouvement elliptique émergeant de la construction orthogonale. Cultivant l’art du contraste, le Sparnacien Jean-Marie Lilbert a joué sur la transparence et le miroitement des ouvertures pour faire écho au reflet mat des façades.

La modernité des matériaux – murs-rideaux et façades en cassettes d’aluminium – rehausse la construction.

L’opération, dont « la gestation a été longue et difficile », selon Albert Vecten, président du conseil général de la Marne, a été menée tambour battant par vingt-deux entreprises, sur onze mois, six semaines d’intempéries comprises.

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage : conseil général de la Marne.

Maîtres d’oeuvre : Jean-Marie Lilbert, mandataire, associé au cabinet Peiffer, Freycenon, Plays.

Bureaux d’études : Pingat Ingénierie et ETGI.

Bureau de contrôle : CEP.

Surface utile : 5 314 m2.

Coût de l’opération : 46 millions de francs (dont 5,72 millions financés par le syndicat intercommunal de Bazancourt).

PHOTO : Jean-Marie Lilbert a joué sur la transparence et le miroitement des ouvertures. Une opération de 46 millions de francs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X