Autres

Wienerberger veut mieux occuper le terrain

Mots clés : Architecture intérieure - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Produits et matériaux

La filiale française de l’industriel attaque tous azimuts : il lance une collection de tuiles design, investit dans ses usines, accroît sa présence dans l’Ouest et déploie une nouvelle communication.

Wienerberger se porte bien. Le premier briquetier mondial et premier tuilier européen a enregistré une progression de 5 % de son chiffre d’affaires en 2017 par rapport à 2016, chiffre qui a dépassé la barre des 3 Md€ (3,1 Md€, pour être précis). Sa filiale française fait même mieux. «Notre chiffre d’affaires a progressé de 6 % par rapport à l’année précédente, à 187 M€ », se félicite Francis Lagier, président de Wienerberger France. Et de préciser : « Notre croissance a été portée par la brique de structure, en hausse de 10 %. Sur la tuile, qui représente 60 % de nos volumes, cela a été plus difficile, principalement en raison de l’atonie ou la baisse du marché de la rénovation, mais aussi de la migration, sur le logement, de la maison individuelle vers le collectif et de la concurrence des autres matériaux, notamment pour la toiture plate. »

Nouvelle collection. Pour « redonner une image contemporaine à la tuile », l’industriel commercialise une nouvelle signature, Collection Design Koramic, depuis quelques semaines. « Cette gamme a été conçue comme une alternative esthétique aux toitures plates,...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 442 du 07/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X