Annuel aménagement Paris VIIIe

Weave sert son esprit créatif sur un plateau

Mots clés : Établissements de soins

A la fois outil de travail et image de marque, les locaux d’une entreprise de consultants en stratégie opérationnelle offrent une multitude d’espaces pour se voir et recevoir, du laboratoire de création au « Ristretto lounge », de l’open space au salon cosy.

Comment rendre convivial un étage de bureaux standards à moquette beige et faux plafond blanc ? Un challenge qu’a relevé l’agence internationale Studios Architecture pour la société parisienne de conseil en stratégie opérationnelle Weave. « Il arrive souvent que nos clients soient représentés par une tierce personne, chargée des projets d’aménagements intérieurs. Là, non. Nous avons pu discuter directement avec le P-DG de l’entreprise, Didier Rousseau, un amateur d’art et de nature, à la personnalité très forte, avec lequel il était permis d’avoir de l’humour, d’oser des couleurs ou encore de choisir le mobilier », explique l’architecte Laure Cowey. « Nos bureaux constituent notre outil de travail, mais ils participent aussi à l’identité – innovante – de notre entreprise, souligne Eric Delannoy, vice-président de Weave. Depuis notre installation, en juin 2013, de plus en plus de clients viennent faire leurs réunions avec nous, chez nous. » Un fait qui confirme l’adage « good design is good business », autrement dit : un bon design est bon pour les affaires.

Autrefois éparpillés dans Paris, les salariés sont aujourd’hui regroupés dans le VIIIe arrondissement, au quatrième étage d’un immeuble situé rue du Rocher. Les 1 091 m² de surface utile se lovent autour d’une cour intérieure faussement carrée. Pour dynamiser ce plan rigide et offrir aux employés un cadre de travail varié, l’agence Studios Architecture a séquencé et thématisé les espaces. « Les « Weavers » sont mobiles et créatifs, ils n’ont pas besoin d’un plateau vide et impersonnel, mais de lieux modulables et chaleureux où échanger entre eux et avec leurs clients », explique Eric Delannoy. Dès l’accueil, le ton est donné. Sur la gauche du couloir, derrière une paroi miroitante découpée de grands cercles blancs laiteux rappelant le logo sphérique de l’entreprise, se trouve une succession de petites bulles où se tiennent, notamment, des visioconférences en comité restreint. Sur la droite, des cloisons vitrées à motifs floraux laissent transparaître l’activité de salles de réunions. Adjacent, un salon cosy accueille ponctuellement des seniors advisors, anciens conseillers de grandes entreprises. Leur connaissance est symbolisée par une bibliothèque fictive représentée en deux dimensions sur les parois vitrées et doublée d’une bibliothèque bien réelle. « Chez Weave, aucun bureau n’est attribué, sauf ceux du président et du vice-président, qui partagent la même pièce, du directeur financier et du back-office informatique », souligne Eric Delannoy. Les salariés ont seulement besoin d’une prise électrique pour connecter leur ordinateur portable, tablette ou smartphone. Il existe différents espaces de travail en solo, en duo ou en groupe : la zone de silence, reconnaissable à sa moquette violette, et où les appels téléphoniques sont proscrits ; l’open space et ses sièges orange disposés face à face comme dans un TGV, avec une photo de forêt pour paysage ; le laboratoire créatif où l’on est libre d’écrire sur les murs, ou encore la cafétéria, appelée « Ristretto lounge », avec son baby-foot, sa télévision et sa console de jeux pour les moments de détente et sa serre à papillons pour un instant d’évasion. « Nous avons joué avec les couleurs, les motifs et les transparences afin de transformer l’espace nu et froid du plateau d’origine en bureaux conviviaux », détaille l’architecte Laure Cowey. A cette palette s’ajoutent les calligraphies murales de Tarek Benaoum et les diffuseurs de parfums d’Air Aroma qui laissent leurs empreintes visuelles et olfactives auprès des visiteurs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Chiffres clés

4 mois de chantier.

1 091 m² de surface utile.

530 000 euros de travaux.

ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Weave, Betec (AMO technique), Arcoba (AMO HQE).

Maîtrise d’œuvre conception : Studios Architecture (Paris), architectes ; James Cowey, architecte associé ; Alexandra Villegas, Laure Cowey, chefs de projet. BET : TBS (fluides) ; Abex (électricité).

Maîtrise d’œuvre d’exécution : SuperBuild.

Entreprises : Kedepro (plafond, doublage, cloisons), Phibor (courants forts et courants faibles), Hervé Thermique (CVC), Deceo (plomberie), Someta (menuiseries extérieures, serrurerie, miroiterie, cloisons vitrées CF), CPMG (menuiserie intérieure et agencement, panneaux acoustiques), BBS (revêtements de sols souples), René Veyrat (plantations), BBS (peinture), Tarek Benaoum (peinture décorative).

Surface : 1 091 m² SU.

Coût des travaux : 530 000 euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X