Régions Isère

Wagabox valorise les déchets en énergie

Produire de l’énergie renouvelable grâce aux déchets ménagers, c’est l’innovation développée par la start-up Waga-Energy, créée il y a trois ans à Meylan (Isère). Après dix ans de R & D, l’entreprise a breveté la Wagabox, une unité industrielle d’épuration capable de transformer le biogaz émis par les déchets enfouis en biométhane pur à 98 %. Installable sur tout type de site de stockage de déchets, la Wagabox aspire le gaz généré par ces derniers et le purifie grâce à un système de filtre membranaire et de distillation cryogénique. Le combustible peut ensuite être réinjecté dans les réseaux de gaz naturel ou utilisé comme carburant automobile. « A l’heure où 5 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales sont issues des déchets stockés, nous leur donnons une valeur économique, en produisant un gaz propre, local et renouvelable », précise Mathieu Lefebvre, P-DG et cofondateur de Waga-Energy. Pour chaque installation, la start-up assure la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre, le financement et l’exploitation du site. Elle bénéficie ainsi des revenus issus de la revente de l’énergie renouvelable produite par la Wagabox.

Soutien de l’Ademe. L’équipement est fabriqué par la société Ravanat (Saint-Quentin-sur-Isère), spécialisée dans la chaudronnerie de précision. La première Wagabox a été mise en route le 14 février 2017 à Saint-Florentin (Yonne) sur un site exploité par Coved. Un investissement de 3 millions d’euros HT, soutenu par l’Ademe. La deuxième a été inaugurée en juin à SaintMaximin (Oise) pour Suez. Une troisième est en cours de construction pour Trigone, un syndicat mixte gersois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X