Livres

Voir Beyrouth

Plus qu’un portrait de ville, Intensive Beyrouth place le « vivant » au cœur de son propos, donne à voir et à entendre la capitale du Liban à travers sa troublante complexité. à une approche historique et didactique classique, l’architecte franco-libanais Youssef Tohme – commissaire de la récente biennale Agora de Bordeaux – a privilégié celle d’une confrontation de dialogues et d’images qui interrogent sur ce qu’est Beyrouth aujourd’hui, dans toute l’étendue de sa « normalité ». Coordonné par Karine Dana, le livre se compose donc d’entretiens qu’elle a conduits avec lui et des acteurs de la scène culturelle libanaise. Au fil des mots et du reportage photographique de Ziad Antar, la ville devient « un espace habité et partagé » où les libertés de tons et d’impressions, parfois contradictoires, donnent à la valeur subjective un sentiment de réalité et de compréhension saisissant de vérité. La Beyrouth fantasmée des cartes postales est d’un coup annihilée, comme l’est d’ailleurs l’exaltation de la guerre qui lui est toujours associée. Pas de catastrophisme mais...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 237 du 18/11/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X