Réalisation

Villeneuve-d’Ascq. Du béton vert sur le parking du Parc scientifique

Mots clés : Béton - Stationnement - Technique de construction - Transports - Travail

Semer du gazon sur du bitume !… L’idée n’est pas banale mais loin d’être utopique. C’est ce qu’ont démontré deux entreprises qu’a priori tout oppose mais qui ont su allier leurs compétences pour aménager les espaces extérieurs d’un pôle de recherches européen.

Qu’est-ce qui peut bien pousser Screg Nord Picardie, professionnel des enrobés de chaussée et Carneau, semencier, à travailler de concert ? Réponse : faire pousser du gazon sur du bitume ! Résultat : « Greenflex », un béton végétalisé pour engazonner les parkings extérieurs.

Fertilisation « progressive ». Le procédé consiste à semer sur un enrobé drainant un mélange gazon prenant racine dans les minuscules cavités du bitume aux caractéristiques hydrauliques particulières*. Pour obtenir le support final, autrement dit le « Greenflex », la mise en œuvre de cet enrobé implique un ensemble de dispositions spécifiques. « Le fond de forme sur lequel est étalé le revêtement bitumeux a une quarantaine de centimètres d’épaisseur », explique Damien Halle, directeur commercial chez Carneau. Cette sous-couche comprend des billes d’osmocote, un engrais à libération progressive, intégré à l’intérieur de sphères poreuses. « La matière fertilisante se libère en fonction de la quantité d’eau contenue dans le sol, poursuit-il. Le produit peut ainsi rester actif pendant près d’un an, la présence d’engrais dans le fond de forme forçant le...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 315 du 01/12/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X