Architecture et urbanisme

Ville et architecture La SCIC et la SCET font palmarès commun

Mots clés : Architecte - Architecture - Collectivités locales - Economie mixte - Maison individuelle - Maîtrise d'ouvrage - Politique du logement - Prix d'architecture - Rénovation urbaine

-Les prix d’architecture de la SCIC se doublent désormais d’un prix de l’aménagement.

Pour mieux symboliser la fusion en cours entre les deux filiales de la Caisse des Dépôts, les prix d’architecture de la SCIC sont désormais doublés d’un prix de l’aménagement, dédié aux projets urbains développés par les sociétés d’économie mixte et les directions territoriales de la SCET. Proclamé le 25 novembre à la Maison de la culture du Japon par Jean-Pierre Schaefer, directeur de l’architecture du groupe SCIC, le palmarès commun gagne à ce rapprochement le supplément de sens que donne la mise en perspective réciproque de l’objet architectural et de la ville.

Deux jurys différents ont tranché dans la sélection des opérations nominées. Présidé par l’ancien ministre de l’Equipement Pierre Méhaignerie, le jury de l’architecture, auquel participaient aussi le P-DG du groupe SCIC François Jouven, le secrétaire permanent du PCA Olivier Piron, et cinq architectes et critiques, a décerné six prix à des réalisations marquées par la qualité d’usage. Celle-ci est appliquée tantôt à des identités architecturales fortes (les logements de l’espace Clodius à Orange, l’immeuble « Arlequin » de Vichy), tantôt à des démarches modestement inscrites dans la mémoire des lieux, telles les maisons d’Echillais près de Rochefort.

Dans la catégorie bureaux et équipements, la pertinence de la démarche engagée au travers du programme de collèges Concerto (1) par le conseil général des Bouches-du-Rhône et la SCET Méditerranée a été très appréciée, avec deux réalisations nominées et un prix pour le collège Henri-Fabre de Vitrolles.

Présidé par Bertrand Parcollet, directeur délégué à la SCET, le jury de l’aménagement a distingué la requalification des bord de Vilaine, une opération de longue haleine menée conjointement par la ville de Rennes et la SEM S2R avec le paysagiste-urbaniste Alexandre Chemetoff. Plus qu’un projet, observe Ariella Masboungi, l’un des membres du jury, nous avons voulu récompenser une « manière performante de faire »la ville sur la ville« , mariant les âges, créant des surprises difficilement possibles dans un ensemble conçu ex nihilo».

Encore neuve, l’organisation de ce premier prix de l’aménagement n’a pas permis de distinguer d’autres opérations. Nombre des nominées auraient pu y prétendre, et tout particulièrement l’opération qui a consisté à désenclaver et requalifier le quartier des Aigues Douces à Port-de-Bouc. On les retrouvera dans la publication soignée que la SCIC et la SCET ont consacré à leur palmarès 1997, en attendant l’édition prochaine d’un CD-Rom qui reprendra l’ensemble de la production des quatre dernières années.

(1) Sur l’ensemble de la démarche Concerto (construction ou réhabilitation de 26 collèges), voir « Le Moniteur architecture »-AMC, no 84, nov. 1997, pp. 103 à 126.

PHOTOS :

Prix de l’aménagement : quartiers du Mail et de la Mabilais sur les bords de la Vilaine à Rennes (vue du quai Saint-Cyr depuis le quai de la Prévalaye).

Prix du logement individuel : 21 maisons locatives individuelles, ZAC du Frelin à Echillais ; silhouettes familières le long d’une voie nouvelle, habitat aux jardins clos.

Prix du logement collectif locatif social (à g.) : l’espace Clodius à Orange ; les claustras de bois filtrent la lumière. A dr., prix bureaux et équipements : collège Henri-Fabre à Vitrolles ; la conception en trois volumes étirés inscrit fortement l’équipement dans la ville.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

LES PROJETS LAUREATS

Logements PLA, Espace Clodius à Orange : Elisabeth Douillet et Michel Seban, architectes ; Nouveau Logis Provençal, maître d’ouvrage ; SCIC Amo Sud, assistant MO.

Logements PLI, dans la ZAC Dupleix à Paris : Claude Vasconi, architecte ; SNI, maître d’ouvrage ; SCIC Amo Paris Ile-de-France, assistant MO.

Maisons individuelles groupées à Echillais : Michel Dufour et Jean-Claude Pichou, architectes ; SNI, maître d’ouvrage ; SCIC Amo centre-ouest, assistant maître d’ouvrage.

Immeuble « l’Arlequin » (logements

en accession et bureaux) à Vichy : Antoine Bruhat, André Thomas, Bertrand Debost, architectes ; Semiv, maître d’ouvrage ; SCIC Amo centre-est, assistant maître d’ouvrage.

Collège Henri Fabre à Vitrolles : Jean-Marc Chancel et Raymond Gimenez, architectes ; conseil général des Bouches-du-Rhône, maître d’ouvrage ; Société provençale d’Equipement SCET-Méditerranée, assistant maître d’ouvrage.

Extension de la maison de retraite de Nozay : Serge Marolleau, Nicole Garo, Marc Boixel, architectes ; hôpital local de Nozay, maître d’ouvrage ; SCIC Amo Centre Ouest, assistant maître d’ouvrage.

Projet urbain des bords de Vilaine à Rennes (quartiers Mail et Mabilais) : ville de Rennes, maître d’ouvrage ; Alexandre Chemetoff, urbaniste-paysagiste ; S2R, Société rennaise de rénovation, société d’aménagement concessionnaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X