Enjeux

Venathec détonne chez les acousticiens

Mots clés : Concurrence - Métier de la construction

Le bureau d’études bouscule le paysage morcelé de sa profession en multipliant nouvelles agences et rachats.

Dans l’univers atomisé de l’ingénierie acoustique, Venathec fait exception. Par croissance interne puis par une succession de rachats, le bureau d’études de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) né en 1999 s’est constitué un réseau de 14 implantations dans huit régions, appuyé sur deux levées de fonds d’un total de 3 millions d’euros, auprès de l’Institut lorrain de participation et de Bpifrance. Venu de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), son dirigeant-fondateur Patrice Cornu entend poursuivre le mouvement, persuadé que l’heure de la concentration a sonné pour son métier : « La cartographie de nos agences comprend des zones à combler, de la Franche-Comté jusqu’au Pays basque, en passant par le Centre-Val de Loire. »

Répartir le risque. A 5,8 millions d’euros cette année, le chiffre d’affaires a plus que doublé depuis 2014. Quelque douze mois de carnet de commandes laissent entrevoir un niveau de 7,2 M€ en 2018, hors croissance externe éventuelle. « Nous avons plus d’un an d’avance sur notre plan de développement 2016-2021, qui prévoit 10 M€ de CA pour un effectif de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5957 du 05/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X