Régions

Vaucluse Plate-forme emploi formation dédiée au BTP

Mots clés : Apprentissages - Droit du travail - Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail

Afin de faire face aux difficultés de recrutement dans le BTP, le service public de l’emploi et les professionnels du secteur, avec la fédération BTP de Vaucluse et la Capeb 84, ont décidé d’agir en synergie et de mettre en place une structure de recrutement spécifique. Les objectifs de cette plate-forme sont notamment de rendre opérationnels un plus grand nombre de demandeurs d’emploi souhaitant intégrer un métier du BTP et de répondre aux besoins des entreprises.

Il s’agira notamment d’accompagner des demandeurs d’emploi vers l’entreprise, soit directement, soit indirectement par l’intermédiaire des structures d’insertion du BTP (ETTI Batinsérim, Geiq BTP 84, GE BTP 84…) et de mettre en œuvre des procédures d’accueil et d’encadrement des nouveaux collaborateurs. Figurent au nombre des axes de travail identifiés, le repérage des personnes désireuses d’acquérir une qualification dans le secteur, l’élaboration de parcours qualifiants de formation, notamment par le biais de l’alternance. Autre objectif visé, faciliter l’accès des femmes et des seniors aux métiers du bâtiment.

Difficultés de recrutement

Comptant plus de 2 300 entreprises et environ autant d’artisans, le secteur du BTP, s’il reste en progression, est caractérisé par des difficultés de recrutement chroniques. Le secteur qui représente 11 000 actifs, soit 9 % des effectifs salariés du département, a recruté 8 863 personnes en 2008. Mais ces chiffres masquent la pénurie de main-d’œuvre qui touche certains métiers. Ainsi, au premier semestre 2008, on comptait 283 ouvriers maçons demandeurs d’emploi pour 372 offres déposées à l’ANPE, 414 manœuvres demandeurs d’emploi pour 421 offres et 90 ouvriers du béton demandeurs d’emploi pour 122 offres.

Face à ce constat, le service public de l’emploi, le conseil régional, le conseil général de Vaucluse et les professionnels du BTP ont donc décidé d’agir. Les premiers objectifs à atteindre sont de rencontrer au moins 200 entreprises, de collecter une centaine d’offres et d’aboutir à 75 mises en emploi. L’action de la plate-forme s’achèvera le 30 novembre 2009.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X