Régions

VAL-DE-MARNE En 2010, l’A6b devrait être couverte sur 1,7 kilomètre

Mots clés : Réseau routier

Ce projet, d’un coût de 112 millions d’euros, concerne Gentilly, Arcueil, et le Kremlin-Bicêtre

Les travaux de couverture de l’autoroute A6b, dans la traversée du Kremlin-Bicêtre, Gentilly et Arcueil, devraient débuter fin 2006. C’est le nouveau calendrier de ce chantier qui subit ainsi un retard d’un an, suite au remodelage du projet initial.

400 m de couverture supplémentaire

Celui-ci, présenté en juin 2001, après la dépose, en urgence, de la couverture de l’autoroute, six mois plus tôt, prévoyait une couverture de 1210 m avec 445 de couverture légère interrompue par deux sections en damiers phoniques (65 m et 260 m) et une couverture lourde sur 440 m. Le nouveau projet finalisé par la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre (CAVB)* prend davantage en compte la requalification urbaine de la zone traversée, conformément aux souhaits des habitants et des collectivités locales concernées. Il est allongé d’environ 200 m à chaque extrémité pour s’étendre sur 1 629 m, de la cité Victor-Hugo à Gentilly jusqu’à la zone d’activités Ricardo, à Arcueil. Les 986 m de couverture lourde sont traités en cinq sections séparées par quatre sections couvertes, d’environ 100 m chacune, en damiers phoniques. Cette alternance est rendue obligatoire par les nouvelles règles de construction portant sur les tunnels, les tranchées couvertes et couvertures de plus de 300 m, édictées à la suite du drame du tunnel du Mont-Blanc.

Saignée dans le tissu urbain

La rue Gabriel-Péri (RD126) dont les deux voies dans chaque sens de circulation bordent de part et d’autre l’autoroute qu’elles surplombent, sera réimplantée en position centrale sur les couvertures lourdes, libérant des espaces aux abords des immeubles, et elle repassera en position latérale de part et d’autre des damiers latéraux. Ce profil sinueux limitera la vitesse automobile sur la voie. Des couvertures légères assorties d’écrans antibruit compléteront le dispositif aux extrémités sur 236 m.

Alors qu’aujourd’hui l’autoroute crée une véritable saignée dans le tissu urbain, les sections de couverture lourde permettront de rétablir les communications entre les trois villes avec des voies piétonnes et des espaces verts, auxquels s’ajouteront des places de parking.

Ces changements ont fait grimper le coût du chantier de 83,85 millions d’euros TTC à 112,82 millions. L’Etat interviendra pour 35,40 millions d’euros. La région versera 40,83 millions d’euros, le département, 28,49 millions, et la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre, 8,10 millions.

(*) La CAVB regroupe les villes d’Arcueil, Cachan, Fresnes, Gentilly, Le Kremlin-Bicêtre, L’Haý-les-Roses et Villejuif.

Calendrier

2004 : étude de l’avant-projet.

2005 : enquête publique.

Début 2006 : consultation des entreprises.

Fin 2006 : début des travaux.

Fin 2009-2010 : fin des travaux.

CARTE ET TRACE :

Les 986 m de couverture lourde de l’A6b (en cinq sections avec les nouvelles règles de construction des tunnels) faciliteront les liaisons entre les trois villes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X