Régions Ivry-Paris

Usine d’incinération : une enquête publique fin 2017

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE - Gestion des déchets - Politique des transports

500 000 m3 Volume de déblais du Grand Paris Express affectés à l’aménagement d’un parc urbain à Chelles et Montfermeil.

48 900 Nombre de transactions foncières réalisées en Ile-de-France en 2015 (en hausse de 5 %).Source : ORF.

18 % Part des transactions de bureaux de plus de 5 000 m à fin septembre (32 % en 2015).Source: BNP Paribas Real Estate.

Après une concertation de près de dix ans, la Commission nationale du débat public (CNDP) a décidé le 31 août qu’il n’était pas nécessaire de refaire un débat public. Le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers d’Ivry-Paris XIII s’engage donc dans une nouvelle étape : dépôt du permis de construire et de l’autorisation d’exploiter. L’enquête publique pourrait avoir lieu au dernier trimestre 2017. « Construite en 1969 pour quarante ans, l’usine d’incinération existante, d’une capacité autorisée de 730 000 tonnes par an, sera prolongée jusqu’en 2023, grâce aux importants travaux réalisés entre 2009 et 2012 (60 millions d’euros) », explique Didier Fournet, directeur du projet au sein du Syctom. Un dialogue compétitif, lancé en juillet 2011, pour désigner le prestataire chargé de la conception, de la construction et de l’exploitation du nouveau centre, s’est conclu par le choix du groupement IP13, conduit par la société Ivry-Paris XIII du groupe Suez. Il devance le groupement conduit par Veolia, non retenu.

Deux unités de valorisation.

Le futur centre comprendra deux installations. D’abord, l’unité de valorisation énergétique (UVE), d’une capacité d’incinération de 350 000 tonnes par an (50 % de la capacité de l’usine existante). Dotée de deux groupes four-chaudière et d’une turbine à vapeur, elle valorisera les déchets en produisant de la vapeur, revendue à la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), et de l’électricité pour les besoins internes du site. La seconde installation est l’unité de valorisation organique (UVO). La réglementation évoluant, cette unité a fait l’objet, au premier semestre 2016, de la troisième phase de concertation post-débat public. Orientations adoptées : augmentation de la capacité d’accueil des biodéchets portée à 30 000 tonnes par an, remplacement du dispositif initial de méthanisation sur site par une technologie de tri-préparation des déchets, ajustements architecturaux pour renforcer la végétalisation des bâtiments. Des orientations qui seront soumises au comité syndical du Syctom de décembre.

« Avec une réduction de 25 % des capacités de traitement sur site (à 544 000 tonnes par an), un traitement très performant des fumées, une gestion fluviale des produits entrants et sortants (20 000 camions évités par an), des bâtiments conçus pour se préserver des nuisances sonores et olfactives, les nouvelles installations présentent des gains environnementaux indéniables par rapport à l’usine actuelle », souligne Didier Fournet. Suez exploitera l’usine existante pendant la construction de l’UVE, dont l’achèvement est prévu en 2022, assurant ainsi la continuité du service public du traitement des déchets. La partie UVO sera construite à partir de 2023 pour une livraison en 2027.

Le montant du marché global est conséquent : 1,8 milliard d’euros, dont 962 millions pour les études et la construction des unités de valorisation, le reste étant dédié à l’exploitation pour une durée maximale de vingt-trois ans.

Maître d’ouvrage :Syctom. AMO : groupement WSP France, Cabinet Merlin, TPFi. Groupement IP13 : Ivry-Paris XIII (exploitant), avec Eiffage TP, Inova Construction, Chantiers Modernes Construction, Hitachi Zosen Inova, Vinci Environnement, GTIE Infi, Satelec, BG Ingénieurs Conseils (maîtrise d’œuvre générale interne au groupement), AIA Associés (architecte).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X