Régions Vaucluse

Une zone d’activité en chantier à Pertuis en 2020

Pour accueillir les sous-traitants du futur réacteur de fusion nucléaire Iter, la Ville de Pertuis (Vaucluse) prévoit en 2020 les premières mises en chantier de bâtiments sur une zone d’activité de 80 ha aménagée au sud, en bord de Durance. Les premiers 30 ha, spécialisés dans les industries de l’énergie, seront réalisés en 2020-2025. Deux tranches suivront en 2025, puis 2030. En parallèle, la commune développe 40 ha destinés à l’habitat au Jas de Beaumont, quartier en périphérie du centre-ville. Le secteur accueillera des logements collectifs, des maisons individuelles et un parc public. Tandis que la zone d’activité se fera sous la maîtrise d’ouvrage de la métropole Aix-Marseille-Provence, dont Pertuis est membre, la zone d’habitat sera placée sous celle de la commune. La métropole est sur le point de lancer des appels à candidatures pour sélectionner un aménageur.

Digue sur la Durance. La livraison des travaux de la digue de 6 km, conduits depuis 2015 par le Syndicat mixte d’aménagement de la vallée de la Durance pour protéger cet « espace stratégique en mutation » des crues centennales de la Durance, permet ces aménagements. La Ville a transmis son dossier à la DDT du Vaucluse et à la Dreal Paca en décembre dernier. Cet été, le préfet du Vaucluse devrait modifier le plan de prévention du risque inondation (PPRI) de la Durance sur Pertuis et le rendre effectif au tout début 2019. De son côté, la Ville a finalisé son plan local d’urbanisme.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X