[TO] Règles techniques

Une ventilation double flux thermodynamique

Mots clés : Information - communication - événementiel - Maison individuelle - Produits et matériaux

-L’air est filtré et préchauffé en hiver ou refroidi en été. -L’occupant peut moduler le renouvellement d’air.

A l’occasion du salon Interclima, la société Aldès présentait aux visiteurs un prototype de ventilation double flux, destiné à améliorer le confort dans la maison individuelle.

Baptisé « Températion », le système s’appuie sur la technique thermodynamique réversible permettant de préchauffer l’air en hiver et de le refroidir en été. Parallèlement, l’air insufflé dans les pièces principales est filtré. Toutefois, les débits d’air sont conformes à la réglementation en vigueur (arrêté du 24 mars 1982).

Un clavier de commande permet à l’occupant de choisir entre les fonctions rafraîchissement ou préchauffage, rafraîchissement forcé avec recyclage et sélection des pièces, ventilation forcée et réglage de la temporisation, réglage d’une consigne de température. Le système comprend une centrale munie de deux ventilateurs bivitesses, capables d’assurer des débits compris entre 150 et 600 m3/h. Le système thermodynamique réversible, dont le fonctionnement est lié à celui des ventilateurs, fonctionne également à bipuissance : 1 et 3 kW. Un volet de recyclage assure un fonctionnement efficace en été.

Bouches d’extraction autorégulées

Le réseau, muni d’une prise d’air et d’un rejet d’air extérieurs, est calorifugé. Il existe une bouche d’insufflation par chambre et trois bouches pour la salle de séjour. Les bouches d’extraction placées dans la cuisine et les sanitaires, sont autorégulées. Un conduit spécifique, relié à une bouche de reprise placée dans un dégagement, sert lorsque les ventilateurs fonctionnent en grande vitesse.

Les bouches d’insufflation possèdent un asservissement électrique pour passer d’un débit de 25 m3/h à 150 m3/h. Les premières réalisations expérimentales sont en cours, et la commercialisation de ce système devrait intervenir en 1998.

PLAN : Réseau aéraulique

Le réseau d’insufflation comme celui d’extraction sont calorifugés. Un conduit spécifique relié à une bouche de reprise, mise en place dans un dégagement, est utilisé lorsque les ventilateurs fonctionnent à grande vitesse. L’occupant sélectionne lui-même grâce au clavier de commande le préchauffage ou le refroidissement, le débit normal ou forcé, et les pièces concernées.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X