Architecture Routes

Une nouvelle étape dans le multirecyclage des enrobés

Mots clés : Chaussée - Innovations - Réseau routier

La seconde phase du programme de recherche Mure vient d’être lancée près de Toulouse.

Quatre ans après son lancement, le projet national Mure (Multirecyclage des enrobés) vient d’entrer dans une nouvelle phase. C’est à Portet-sur-Garonne, près de Toulouse, que l’entreprise Malet, filiale routière de Spie Batignolles, procède aux premiers essais. Objectif : valider in situ les expérimentations menées en laboratoire pour la réutilisation des agrégats d’enrobés. « La filière procède depuis longtemps au recyclage d’enrobés bitumineux issus des couches de roulement : l’objectif aujourd’hui est de multiplier les périodes de recyclage de ces matériaux sans altérer la durabilité des chaussées », résume Alain Beghin, directeur technique de Malet. Un autre enjeu est d’abaisser concomitamment la température nécessaire à la fabrication des enrobés.

La première phase du projet, achevée cet automne après deux ans d’expérimentations, a permis de valider une méthode de vieillissement accéléré pour les chantiers démonstrateurs. Le protocole s’appuie sur l’utilisation d’une machine de thermo-régénération alimentée au gaz, qui n’est plus utilisée en France depuis les années 1990 : il a fallu...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5976 du 18/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X