Rénover 2) Enveloppe

Une isolation associant thermique et acoustique

Mots clés : Bruit - Maîtrise d'œuvre

Si le niveau d’exigence réglementaire de ce chantier ne poussait pas vers une isolation maximale, les choix du maître d’œuvre ont néanmoins mis l’accent sur la performance thermique. Sans négliger l’acoustique, primordiale pour la qualité de vie des habitants.

Le contexte

Réglementairement, ce chantier est soumis à la RT 2005. Quelques valeurs minimales (les fameux garde-fous) et un niveau correct d’isolation suffisent à répondre aux exigences. Mais ce n’est pas une raison pour se contenter du minimum.
Le maître d’œuvre SPEI a retenu des solutions performantes, tant sur le plan thermique qu’en matière d’acoustique. Il a aussi fallu tenir les coûts, le maître d’ouvrage ne pouvant se permettre le moindre dépassement pour cet investissement immobilier. Laine de verre et plaque de plâtre, PVC pour les menuiseries (hors fenêtres de toit) : le choix de produits performants mais courants répond aux deux versants du cahier des charges.
Côté toiture, l’ossature simple répond aux contraintes financières. Elle sert pour l’isolation et le...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5805 du 27/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X