Architecture Enveloppe

Une entreprise bio jusque dans ses murs

La société agroalimentaire Triballat fait la part belle aux composants biosourcés pour ses nouveaux locaux.

Transformateur de produits agroalimentaires biologiques (soja, chanvre), l’entreprise Triballat, implantée à Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine), a choisi une solution environnementale pour abriter son nouveau service informatique : une structure mixte béton-bois, des parements et une toiture en bois, avec un remplissage en béton de chanvre. Ce R + 1 sur sous-sol de 1 000 m2 SP de 27 m de longueur et 16 m de largeur a été conçu par Koutev Architecture (Rennes). Mais c’est CAN-Ingénieurs Architectes (Nantes) qui a assuré la maîtrise d’œuvre sur les lots techniques (béton de chanvre, ossature bois) et la maîtrise d’œuvre d’exécution.

Pour Quentin Pichon, chargé du projet de construction chez CAN-ia, l’intérêt du chantier repose sur l’investissement en matière de bioclimatisme : « Le bâtiment bénéficie de tout le potentiel de l’ossature bois et de l’isolation en béton de chanvre et chaux. » Ce complexe très isolant, tout en étant perméable à la vapeur d’eau, apporte des performances en termes mécaniques, mais aussi thermiques, acoustiques, sanitaires et environnementaux. Ce choix d’enveloppe permettra d’accueillir les 50 salariés dans des bureaux sains, car dans cette typologie de construction, l’humidité relative sera comprise entre 50 et 55 % en toutes saisons, plage garante de la qualité de l’air. De plus, ces matériaux n’émettent pas de composés organiques volatils. D’une épaisseur de 31 cm, les façades affichent une...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5952 du 08/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X