rétrospective

UNE DEUXIÈME ÉQUERRE POUR PIANO

Vingt-six ans après les logements de la rue de Meaux à Paris XIXe , Renzo Piano (RPBW) a remporté une deuxième Equerre d’argent pour le palais de justice de Paris construit en bordure du périphérique nord, sur la ZAC Clichy-Batignolles. Un palais de justice en forme de tour de 160 m de hauteur qui, vue depuis le sud ou le nord, joue sur la verticale de son exceptionnel élancement et, depuis l’est ou l’ouest, sur les horizontales étirées de quatre volumes superposés de taille décroissante, dégageant de grandes terrasses plantées suspendues dans le ciel de Paris. Le jury a reconnu dans ce bâtiment « l’exceptionnel tour de force de RPBW qui a consisté à insuffler de la sensibilité dans un programme aussi complexe, comprenant 90 salles d’audience, 2 500 postes de travail et des parcours différenciés pour les prévenus, les juges et magistrats et les visiteurs ». Il a également salué « la ténacité et la rigueur intellectuelle d’une agence d’architecture dans le cadre difficile d’un partenariat public-privé ». En récompensant un bâtiment construit en PPP – et c’est une première -, l’Equerre 2017 place très haut l’exigence architecturale pour ce type de contrat. Avis aux futurs...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 266 du 11/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X