Régions ROMANS-SUR-ISèRE

Une cité de la musique à l’allure contemporaine

Architecture contemporaine, compacité et fonctionnalité : tels sont les atouts qui ont permis à l’agence Charon et Rampillon de remporter le concours organisé par la communauté d’agglomération du Pays-de-Romans pour sa future cité de la musique.

Avec un investissement de 8,3 millions d’euros TTC pour une surface de 4 000 m 2 sur deux niveaux, la construction de cet édifice à Romans-sur-Isère (Drôme) répond à un double objectif d’aménagement culturel du territoire et de développement de sa dynamique musicale. Ce sera un lieu d’enseignement et d’accompagnement des pratiques amateurs et de diffusion.

Escargot et acoustique

Sur ce projet, plusieurs experts (parmi eux Ariès, Batiserf, Nicolas Ingénierie, Boursin, Lasa et H3C) ont pris en compte les contraintes d’un équipement musical très performant sur le plan énergétique. L’isolation acoustique a été particulièrement travaillée : le rez-de-chaussée répond au principe constructif de la boîte dans la boîte pour une isolation totale entre deux pièces ; le premier étage prend la forme d’un escargot pour faciliter l’acoustique et la circulation.
Le chantier, à achever au printemps 2012, se déroule sous le régime d’une charte environnementale (limitation des risques et nuisances, des pollutions et des déchets mis en décharge) que les entreprises participantes se sont contractuellement engagées à respecter.
Implantée quai Sainte-Claire, près du centre historique de Romans-sur-Isère, la cité de la musique participera, à terme, à la redynamisation urbaine d’un quartier à vocation culturelle.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X